La couture pour petits et grands...

couture-enfant

Couture d’enfant

Pendant les vacances, on profite de notre temps libre pour coudre entre mère et fille !

 

Quand on a tout juste 11 ans, on peut facilement se servir de la machine à coudre de maman :

Couture machine enfant

Et voilà ma petite dernière en train de coudre :

.

Je trouve qu’elle a vraiment le coup de main. Elle se débrouille très bien ! Ses coutures droites sont quasiment parfaites.

Bien sûr, j’ai du ré-expliquer certaines choses (comme l’aiguille qu’on laisse dans le tissu quand on souhaite tourner le tissu…). Mais elle va vite prendre toutes ces bonnes habitudes là.

Ses réalisations coutures

En une après midi, elle était bien lancée et décidée à ne plus vouloir s’arrêter…

Elle a d’abord voulu assembler des morceaux de tissu “juste comme ça”, pour le plaisir d’utiliser la machine et ces assemblages se sont transformés en coussin.

coudre avec des echantillons de tissu

Il y a quelques temps, j’ai pu récupérer des échantillons de tissu (c’est une entreprise qui changeait sa collection de tissu, donc les anciens échantillons de catalogue n’étaient plus utiles…)

Ma fille Ambre a donc choisi des tissus, parmi les échantillons et les a assemblés. Comme vous pouvez le constater les lignes ne se suivent pas (ce n’était absolument pas l’objectif !)

Plus tard, je lui apprendrai à faire suivre des lignes lors de ces assemblages coutures, mais nous avons encore bien le temps avant de commencer à “compliquer” la couture….

Un coussin

coussin couture droite

L’assemblage est devenu un joli coussin ! (tous les échantillons n’avaient pas exactement la même taille, d’où les grosses différences aussi au niveau des coutures couleurs entre le violet et le vert…).

Encore une fois, le but n’était pas de faire suivre des lignes, ni les couleurs, mais juste de coudre droit avec un ‘joli tissu qui plait bien’.

poupee waldorf sur coussin

C’est la poupée waldorf qui a hérité du coussin

Bouillotte sèche

Une fois le coussin fini, elle a tout de suite réalisé une bouillotte sèche pour sa sœur !

Et une fois la bouillotte remise à sa sœur, elle s’en ai faite une pour elle aussi…

bouillotte seche cerise

Je vous parlerai plus en détail de ces bouillottes sèches, car c’est très simple à réaliser et surtout utile !

Partager cet article sur :
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Jennifer
Jennifer

Créatrice de ‘Blog Couture Facile’ et… dans la couture depuis près de 30 ans.

Mon diplôme de CESF (Conseillère en Economie Sociale et Familiale) m’a permis de bénéficier d’une formation de couture de 2 années pendant mes études supérieures.

Après avoir donné des cours de couture dans des centres sociaux, je forme aujourd’hui mes élèves grâce à mes formations de couture en ligne.

16 réflexions au sujet de “Couture d’enfant”

    • Ahhh mais tu vas pouvoir utiliser la machine de ta fille !
      Pourquoi ne pas apprendre en même temps ? :-)
      C’est super en tout cas de lui avoir fait ce cadeau là. Une machine à coudre cela permet de faire pas mal de chose à petit prix…

      Répondre
    • Oui je trouve qu’elle est plutôt douée ! (coudre droit c’est déjà un exercice difficile en soi quand on débute la couture).

      Répondre
  1. Super cette initiation tôt à la machine. Si elle coud droit, elle ira loin. Elle a de qui tenir ! J’ai l’impression de voir ma petite fille Marie, avec sa crinière dorée, qui adore tortiller des bouts de tissus autour de ses poupées. Mais elle a cinq ans, âge où je faisais pareil, puis c’est devenu ma passion. Jusqu’à ce que je sois obligée d’arrêter. J’espère que ta fille donnera suite à ses idées créatives.

    Répondre
    • Petite, je faisais aussi des habits pour mes poupées ! :-)
      Bon, ma fille a passé l’âge de jouer à la poupée ; mais elle va apprendre la couture en cousant des habits pour poupée quand même.
      Les habits pour poupée sont plus petits (donc moins de tissus à acheter : des chutes suffisent pour débuter !) ; de plus on a plus vite fini un habit de poupée qu’un habit pour soi (moins de finition sur les vêtements de poupées).

      Répondre
  2. Bonjour Jennifer,

    Woaw, elle est douée ta petite ! Quelques explications et hop elle se débrouille comme une cheffe !

    Sinon j’aime beaucoup la manière dont tu illustre ton article avec pleins d’images et la petite vidéo sympa.

    PS : c’est très joli comme prénom Ambre, j’adore !!!

    Amicalement,

    Enzo

    Répondre
    • Bonjour Enzo,
      Oui je pense qu’elle pourra très vite faire de « grandes créations » :-)
      De toute manière à cet âge là, les enfants aiment apprendre (surtout quand ils peuvent utiliser les appareils des grands…)

      Répondre
  3. Je n’ai plus qu’à me lancer avec un exemple pareil….
    Bon justement j’ai un travail de couture à faire pour mon père…qui a besoin d’un petit sac droit…
    Alors, je te t’enverrai une photo de mon travail à la fin de la semaine prochaine.
    A+ et un grand bravo à ta fille. C’est formidable d’initier son enfant à la couture, c’est un sacré savoir-faire. Encore, bravo !
    A+ Eliane
    Rendez-vous vendredi prochain pour un bilan…

    Répondre
  4. Bravo à votre fille.
    .j’ai ce projet justement..
    Accompagner des enfants de mon village lorsque je serai à la retraite..
    Cela me conforte dans mon envie

    Répondre
    • Quand j’étais enfant, je me souviens avoir eu des cours de couture où on apprenait à coudre des vêtements pour nos poupées Barbie.
      C’était un réel plaisir !
      Il fallait : choisir le patron (faire une veste ? un pantalon ? une robe ?). Ensuite choisir le tissu parmi tous les tissus qu’avait emmené la ‘prof’.
      Ensuite on avait l’étape de reproduire le patron sur le tissu et enfin de coudre.
      J’ai pris un très grand plaisir à cette époque à découvrir tout cela… et ensuite chez moi j’ai pu refaire d’autres vêtements avec les patrons que j’avais pu recopier.
      C’était magique !
      Un fil, une aiguille et des chutes de tissu… et un vrai bonheur !

      Répondre

Laisser un commentaire