Vous êtes ici
Accueil > Derniers articles du blog > Actus couture > Magazines > Ottobre Femme Automne Hiver 2014

Ottobre Femme Automne Hiver 2014

Le nouveau Ottobre est arrivé !

Je vous donne mon avis sur ce numéro…

 

Bon, je l’attendais avec impatience ! Je me suis dis que l’hiver approchant, j’allais pouvoir me faire pleins de beaux vêtements.

J’ai donc couru chez mon buraliste, le livreur venait de passer et les magazines étaient encore en carton. Quelques heures plus tard j’avais enfin entre mes mains mon magazine préféré !

Ottobre design femme automne hiver 2014

J’ai tout d’abord vu la couverture… J’avoue que j’ai eu du mal à m’identifier, car même si le mannequin est jolie, je n’ai pas son âge et je ne porte jamais de jaune fluo.

J’ai donc ouvert le magazine, pour la première fois, avec une certaine appréhension…

modeles automne hiver femme ottobre

J’avoue que j’ai été un peu déçue par les modèles.

Je cherchais une robe mais je trouve qu’elles sont un peu trop carrées (notamment la 11 et la 12). Peut être que la 14 pourrait éventuellement mieux me correspondre ?

 

Je vous laisse découvrir quelques modèles du magazine :

Gilet à capuche Kelopuu

gilet à capuche

J’aime le zip qui est posé en biais. Par contre je n’aime pas les capuches ! Dommage. Peut être que ce modèle pourrait plaire à ma fille.

Pull à capuche Everyday Luxe

pull a capuche ottobre

La coupe de ce pull est plutôt sympa… par contre il y a (encore !) une capuche.

Tunique New Bohème et legging Sammalikko

tunique et legging Ottobre

ahhhh ! j’aime beaucoup cette tenue. La tunique est vraiment  belle.

Bref vous l’avez remarqué je cherche des vêtements qui font “jeunes” avec une coupe, si possible, près du corps.

Un bilan donc mitigé pour moi… j’attendais avec une telle impatience ce numéro et je dois dire que je suis un peu déçue des patrons cette fois ci.

Et vous, vous avez aussi été déçu par ce numéro ?

Articles similaires
11 commentaires pour “Ottobre Femme Automne Hiver 2014
  1. Comme toi, quelques modèles sympas mais relativement déçue quand même. Je ne suis pas du tout fan des modèles trop amples et je ne fais pas de sport, ça ne laisse plus beaucoup de modèles à coudre.

    1. Les modèles trop amples ne me vont pas non plus… J’ai déjà une petite poitrine, alors si en plus je met des vêtements hyper amples, on ne verra plus rien du tout :-)

  2. Voilà un peu les mêmes réflexions et c’est bien la première que je suis partie sans l’acheter… Pourtant j’y ai passé bien 20 mn a essayer de trouver un petit quelque chose qui rentabilise l’achat … Même pas ! Ça va être long !

  3. Et bien moi je fais ma rebelle et l’ai laissé dans le rayon. C’est mon buraliste qui a du être surpris et déçu. Car il n’en a qu’un seul exemplaire et c’est souvent moi qui l’achète! Cette fois je passe mon tour. Pas convaincu.

  4. Enfin des modèles adaptés à mon âge !!!
    C’est tellement rare .
    Je suis ravie de cette trouvaille et tout, ou presque, me fait envie !

    1. Je suis ravie de voir que cela vous plait ! Finalement après avoir regardé à plusieurs fois chaque modèle, je pense que je vais me laisser tenter par plusieurs d’entre eux ! :-) (Mais pour le moment je dois finir des chemises que j’ai commencé pour ma fille…)

    1. Bonjour,

      Finalement NON, je n’ai pas encore fait 1 seul modèle de ce numéro (en ce moment je réalise un T-shirt pour ma fille d’un modèle Ottobre été).
      Ma fille m’a cependant demandé de lui faire le modèle (gilet à capuche) de ce numéro d’automne (le gilet qui est en photo sur cette page).

  5. c’est mon premier achat de Ottobre, dur dur pour le traçage du patron. Je m’y suis reprise en plusieurs fois mais j’y suis arrivée et j’ai fini par conclure !
    c’est très bien, un peu de difficulté pour tout caser dans les différents tissus mais le résultat est plutot sympa

    1. Effectivement quand on ‘débute’, recopier un patron provenant de ce type de planche n’est pas facile.
      L’avantage des magazines c’est qu’on a plusieurs patrons en même temps (l’inconvénient c’est de le retrouver sur la planche quand on ne sait pas comment faire).
      L’avantage des patrons acheté à l’unité c’est qu’on n’a pas ce soucis justement (les patrons sont bien séparés et on a juste a décalquer la bonne taille), l’inconvénient c’est le prix : on achète qu’un seul patron.
      Pour débuter c’est bien aussi de commencer par des patrons unique (car à l’intérieur il y a aussi tout le détail de la réalisation), ce que l’on ne retrouve pas forcément dans les magazines qui peuvent passer très vite sur certaines informations.

Laisser un commentaire

Haut