combien de temps pour realiser un manteau

Combien de temps… pour réaliser un manteau ?

Souvent on me demande « combien de temps j’ai passé à coudre mes vêtements ? ». Aujourd’hui je vais vous parler… de mon manteau !

Vous vous souvenez de mon joli manteau Vogue ? C’est un des vêtements qui m’a demandé le plus de temps à réaliser. Ce manteau est entièrement doublé avec de belles finitions qui prennent du temps…

manteau vogue V8884

Lorsque j’ai réalisé ce manteau, j’ai décidé de me chronométrer pour vous donner un aperçu du temps passé à réaliser une telle pièce.

Ne soyez pas découragé en lisant cet article ! La durée totale peut vous faire peur (elle va d’ailleurs vous faire peur !) mais sachez que l’on peut très bien réaliser un joli manteau en passant nettement moins de temps dessus : par exemple, en ne faisant pas de doublure, en n’effectuant pas de surpiqûre ou encore en mettant des brandebourgs à la place des boutonnières.

Alors prêt à découvrir la durée de chaque étape ? C’est parti !

Chaque jour j’ai essayé de travailler par tranche d’1 heure, voir un peu plus en fonction du temps que j’avais… Il y a des jours où je n’ai pas du tout travaillé. Mon décompte tient compte que des jours travaillés.

Jour 1

J’ai découpé une partie des pièces. Je me suis fait un post’it pour être sûre de ne rien oublier (malgré tout j’arrive presque toujours à oublier quelque chose…).

Cette étape peut être largement raccourcie si vous découpez les pièces directement sur le patron d’origine (moi je recopie tout car j’aime conserver mes patrons intacts pour pouvoir m’en resservir ultérieurement).

Decoupe patron manteau 2
Decoupe patron manteau 3

Temps passé aujourd’hui : 1 h – Durée totale : 1h

Jour 2

En 1 heure, j’ai recopié et découpé 6 pièces (ça fait 6 numéros de plus à entourer. J’ai l’impression de jouer au loto).
(Quand je vous disais qu’il y avait beaucoup de pièces, c’est qu’il y en a vraiment beaucoup).

Temps passé aujourd’hui : 1 h – Durée totale : 2 h

Jour 3

Fin des découpes du patron pendant 1h45. (Vive le week-end pour avoir plus de temps !).

Total pour reproduire le patron : 3h45 (Et oui quand même !). En tout il y a 19 pièces (et qui ne sont pas petites).
On peut facilement réduire cette étape si on est prêt à sacrifier son patron en découpant directement dedans.

Comme je l’ai déjà dit, je n’aime pas couper mes patrons. Je veux pouvoir me garder la possibilité de refaire le même patron dans une autre taille. Et c’est justement le cas avec le patron de ce manteau. J’ai déjà réalisé ce modèle pour ma fille et aujourd’hui je refais le même modèle avec une taille de plus pour moi.

Temps passé aujourd’hui : 1 h 45 – Durée totale : 3 h 45

Jour 4

J’ai découpé toutes les pièces du manteau dans le tissu. Il me reste à découper les pièces de la doublure (mais ça je le ferais plus tard, car je dois d’abord créer mon tissu matelassé).

Temps passé aujourd’hui : 1 h 30 – Durée totale : 5 h 15

Jour 5

Entoilage en cours : 1 h

Temps passé aujourd’hui : 1 h – Durée totale : 6 h 15

Jour 6

Entoilage terminé ! (J’ai passé 1H15 dessus pour finir l’entoilage, soit 2h15 en tout pour tout entoiler… Et oui, ce manteau comporte vraiment beaucoup de pièces).

Entoilage patron couture Vogue

Temps passé aujourd’hui : 1 h 15 – Durée totale : 7 h 30

Jour 7

Début de la couture : en 1 h j’ai cousu des morceaux du « devant » ainsi que le ‘passepoil’ des poches.
Il y a un joli travail de surpiqûre que j’aime beaucoup sur ce manteau… c’est ce qui prend aussi du temps.

Temps passé aujourd’hui : 1 h – Durée totale : 8 h 30

Jour 8

Couture des poches en cours. En 2 h j’ai cousu la doublure des poches à un pan du manteau et la poche en tissu sur l’autre pan du manteau, puis j’ai ensuite cousu les 2 pans ensemble.
Comme vous allez le constater sur les photos, les poches ne sont pas encore cousues ensemble. C’est à dire que si on met la main dans la poche… et bien il y a un trou.

couture poche manteau vogue
couture poche manteau vogue 2

Sur mes 2 heures, j’ai perdu 30 minutes à défaire et refaire une couture de poche (erreur inattention… la couture était apparente au lieu d’être cachée). Bien évidemment j’ai du refaire, impossible de laisser tel quel.

J’ai également commencé à faire les surpiqures sur l’une des poches. Il me reste à faire pareil de l’autre côté et surpiquer la grande couture, mais cela sera pour demain.

finition poche manteau vogue
finition poche manteau vogue 2

Temps passé aujourd’hui : 2 h – Durée totale : 10 h 30

Jour 9

J’ai travaillé ce matin pendant 1 h, j’ai terminé les coutures des poches (on peut maintenant mettre les mains dedans). J’ai fini aussi les surpiqûres sur les morceaux de pan du manteau de devant.

sew along manteau
sew along manteau vogue

Gros stress pour coudre les épaisseurs au niveau du passepoil des poches, car cela représente vraiment beaucoup d’épaisseurs et le tissu est déjà épais (la machine n’a pas trop aimé… mais c’est passé ! ouf )

couture poche

J’ai cousu et surfilé mes poches avec du fil noir car je n’ai presque plus de de fil « jaune » et il m’en faut pour faire d’autres surpiqures du vêtement. J’économise donc mon fil jaune. (Les coutures noires ne se verront pas du tout une fois le vêtement terminé).

Temps passé aujourd’hui : 1 h – Durée totale : 11 h 30

Jour 10

Ce matin, j’ai fini d’assembler chaque devant ainsi que le dos. Temps de travail effectué ce matin : 1h10

Rien de bien compliqué pour ce matin : un travail de repassage pour bien préparer les coutures et ensuite beaucoup de surpiqures.

Decoupe patron manteau 20 Vogue
Decoupe patron manteau 21 Vogue
Decoupe patron manteau 22 Vogue
Decoupe patron manteau 23 Vogue

Temps passé aujourd’hui : 1 h 10 – Durée totale : 12 h 40

Jour 11

Ce matin j’ai cousu 2 morceaux de tissu. Le plus grand va bien évidemment donner la ceinture et le plus petit sera pour les passants. (Ce morceau sera ensuite coupé en 2, à la bonne taille pour réaliser les passants).
Temps de travail effectué ce matin : 1h45

realisation ceinture couture
retourner ceinture couture

Le plus pénible a été de retourner la ceinture : 40 minutes juste pour retourner cette ceinture). Ce n’est pas ce que je préfère faire, loin de là !

passant pour ceinture

Remarque : c’est normal que la ceinture ne soit pas finie d’un côté, car je vais devoir la passer dans une boucle. Or si je finis ma ceinture « tout de suite », l’épaisseur sera trop importante pour la faire passer dans cette boucle.

passants pour ceinture

La ceinture, va tout de même me servir à prendre mes repères pour coudre mes passants. J’aime lorsque mes passants ne sont pas trop larges et que la ceinture ne « bouge pas ». Je me sers donc de la hauteur de ma ceinture pour régler parfaitement la hauteur de mes passants.

Temps passé aujourd’hui : 1 h 45 – Durée totale : 14 h 25

Jour 12

Temps passé à coudre aujourd’hui : 1h20. J’ai cousu les passants sur mon manteau (ça m’a pris tout de même 50 minutes, pour bien les placer et coudre une partie à la main).

Decoupe patron manteau 28 Vogue

J’ai assemblé les devants et le dos… et cela commence enfin à ressembler à un manteau.

Decoupe patron manteau 29 Vogue

Temps passé aujourd’hui : 1 h 20 – Durée totale : 15 h 45

Jour 13

Ce matin, j’ai réalisé le col et je l’ai fixé. Temps passé à coudre : 1h25

J’ai eu du mal pour surpiquer le col (enfin, c’est ma machine qui n’a pas toujours apprécié l’épaisseur…). Il faut dire que le tissu est déjà épais et en plus on se retrouve avec une multitude de couches à piquer au niveau du col, donc cela ne facilite pas la tâche.

col manteau vogue
col pour manteau vogue
surpiqure col manteau vogue

Temps passé aujourd’hui : 1 h 25 – Durée totale : 17 h 10

Jour 14

Ce matin j’ai cousu quasiment toute la matinée ! En 2h30 (oui oui…) j’ai réalisé les 2 manches.

realisation manche

Il y a un travail de surpiqure sur ces manches ainsi que beaucoup de repassage pour bien mettre en forme les coutures.
Un travail pas toujours évident dû à l’épaisseur du tissu (cela complique quand même certaines tâches…)

assemblage-manche
assemblage-manche

Remarque : ce manteau est particulièrement long à réaliser, je vous rassure tout de suite : tout ne prend pas autant de temps (loin de là). On peut très bien se réaliser un joli vêtement en 1 après midi.

Je vous ferai d’ailleurs d’autres articles « combien temps pour réaliser…. » afin de ne pas vous décourager non plus et aussi pour bien vous rendre compte qu’on peut se faire de jolis vêtements en 1 après midi.

Temps passé aujourd’hui : 2 h 30 – Durée totale : 19 h 40

Jour 15

Aujourd’hui j’ai découpé les pièces de la doublure (40 minutes).

doublure matelassee pieces

Mais ce qui m’a pris le plus de temps (et que je ne vais pas compter ! ) c’est de réaliser ma doublure matelassée avant de couper les pièces. Cela m’a quand même pris plus de 4 heures pour matelasser le tissu.
Il faut dire que je n’étais pas du tout motivée. La prochaine fois j’achète la doublure toute faite (j’ai voulu économiser un peu d’argent en la réalisant moi-même car j’avais de la doublure chez moi, mais honnêtement cela n’a pas d’intérêt… sauf si on souhaite avoir un tissu très précis).

matelassage tissu en cours
matelassage-tissu-en-cours-2
matelassage-tissu-en-cours-3
pied-double-entrainement
J’ai utilisé mon pied à double entrainement…

Donc je ne vais pas compter le temps passé à faire le matelassage du tissu. Je vous l’ai donné à titre indicatif et ne vous conseille pas de la faire vous-même. (Le seul intérêt est que j’ai pu choisir la couleur de mon fil : un jaune-orangé pour que le travail de matelassage soit volontairement visible).

J’arrive donc pour le moment à un total de 20 h et 20 minutes si je ne compte pas la fabrication tissu matelassé (sinon il faudrait ajouter 4 h !).

Temps passé aujourd’hui : 0 h 40 – Durée totale : 20 h 20

Jour 16

C’est avec une semaine très ensoleillée et chaude que je suis en train de terminer mon manteau. Je couds depuis mon salon, avec la porte ouverte sur mon jardin… C’est bien agréable…

cavalier-king-charles

Aujourd’hui je me suis donc occupée de coudre la doublure*. J’ai passé en tout 2h15 à assembler la doublure. (On ne le voit pas forcément, mais il y a des petits détails sur cette doublure : des pinces sur chaque côté devant et une sorte de soufflet dans le dos). Rien de très compliqué à faire, mais cela rajoute juste un peu de travail…

*La partie jaune représente la parementure du manteau.

doublure-matelassee-manteau
doublure-matelassee-manteau-avec-parementure

Temps passé aujourd’hui : 2 h 15 – Durée totale : 22 h 35

Jour 17

1h15 de couture aujourd’hui : J’ai enfin fini la doublure, les manches sont assemblées et cousues au dos et devant. J’ai eu moins de difficultés à les coudre contrairement aux manches du manteau.

Le tissu du manteau est vraiment épais et répartir l’embu n’avait pas été une partie de plaisir pour la partie manteau. Je vous rassure tout de suite, d’habitude ce n’est pas aussi « compliqué ».

doublure-manteau-terminee

Temps passé aujourd’hui : 1 h 15 – Durée totale : 23 h 50

Jour 18

J’ai cousu la doublure au niveau des parementures et du col (1 h juste pour coudre ça). J’ai du utiliser une aiguille 100 par rapport à toutes les épaisseurs à coudre.

J’ai ensuite fixé la doublure des manches aux ourlets des manches (encore 1 h en tout pour coudre ça… car oui j’ai oublié de le dire, mais les coutures invisibles se font… à la main !).

Soit 2h de couture pour aujourd’hui.

Temps passé aujourd’hui : 2 h – Durée totale : 25 h 50

Jour 19

Aujourd’hui j’ai cousu pendant 2h30 : couture du bas de l’ourlet (invisible, donc à la main) et surpiqûre des parementures.

ourlet-invisible-main
couture-main-pour-ourlet-invisible
surpiqure-parementure

Temps passé aujourd’hui : 2 h 30 – Durée totale : 28 h 20

Jour 21

Aujourd’hui : dernier jour de couture ! J’attaque les boutonnières… J’utilise pour cela un stylo bleu effaçable à l’eau pour tracer mes repères sur le tissu de mon manteau. Temps de travail : 1h50

Temps passé aujourd’hui : 1 h 50 – Durée totale : 30 h 10 !

Manteau terminé !

Plus de 30 heures pour réaliser ce vêtement… mais quel bonheur de la voir fini et aussi bien réalisé.

Si vous souhaitez revoir les images de mon manteau terminé, c’est par là : Manteau Vogue. Vous aurez également plus d’informations sur les fournitures.

Mais pour répondre aux 2 questions qu’on me pose le plus souvent : j’ai acheté mon tissu chez Butinette (tissu pour manteau curry) :

Et ma machine à coudre (qui supporte donc de coudre tant d’épaisseurs) est la machine Janome DC4030 :

Je vais terminer cet article sur un proverbe concernant la patience (car il m’en aura fallu pour arriver au bout de ce vêtement) :

La patience mène à bien, la précipitation à rien (Proverbe turc)

J’en profite également pour vous remercier pour votre patience pour avoir pris le temps de lire cet article en entier, car si vous lisez cette phrase c’est que vous avez eu le courage de tout lire.

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

44 réflexions au sujet de “Combien de temps… pour réaliser un manteau ?”

    • Merci Isabelle,
      Il n’y a pas de raison vous pouvez y arriver vous aussi, mais il faut accepter de prendre un peu de temps au début pour bien maitriser sa machine à coudre ainsi que les bases de la couture.
      Ensuite vous pourrez absolument tout coudre.

  1. Bravo
    Ce manteau est magnifique
    C’est un plaisir de lire vos explications et regarder le cheminement de votre travail.
    Bonne continuation
    Chantal

    • Merci Karine. Effectivement moi non plus je ne compte pas le temps passer à réaliser mes coutures… je couds tout simplement au fur et à mesure et vois mon projet avancer.
      Là j’ai volontairement pris le temps de noter la durée de chaque étape (et également ce que j’avais fait).
      C’est là que je me rends compte que la couture a pris quand même pas mal de place dans ma vie. mdr

  2. Magnifique travail tant pour la réalisation du manteau que pour la rédaction en pas à pas.
    Ce manteau est très beau mais je ne me sens pas capable ni aujourd’hui ni demain pour m’attaquer à un tel ouvrage d’autant que je ne conçois pas, mais c’est juste mon avis, qu’un manteau ne soit pas doublé.Bone continuation.

    • Merci Claudine.
      Oui ce manteau prend beaucoup de temps à réaliser. Il ne faut pas se décourager pour autant, on peut très bien réaliser un joli manteau en moins de temps (ce manteau est très long car il y a énormément de pièces à assembler : il pourrait y en avoir beaucoup moins). Il y a aussi beaucoup de surpiqure (il pourrait ne pas y en avoir du tout).
      Bien évidemment tous ces détails font son charme, mais je vous assure que même un manteau « simple » serait joli (surtout lorsque l’on voit comment sont cousus les vêtements vendus en boutique).
      Il n’y a vraiment pas besoin d’avoir une grande maitrise de la couture pour faire mieux que ce que l’on peut trouver actuellement dans les magasins de vêtements (très souvent il y a très peu de finitions, voir même : pas du tout ! Le tissu est coupé à cru, c’est-à-dire qu’il n’est même pas surfilé etc).
      Il y a vraiment beaucoup à dire sur la conception des vêtements vendus en boutique…
      Avec un peu de pratique on peut arriver à faire de belles choses en couture…

  3. Bravo Jennifer, je n’avais pas remarqué la 1ère fois le travail de la doublure, c’est magnifique. On peu gagner un peu de temps si on travaille 3 h d’affilée ou plus, car s’arrêter et reprendre l’ouvrage …
    Bravo encore et bonne après-midi.

    • Merci Madile,
      Oui effectivement si on a 3 h devant soi autant en profiter.
      Le week-end j’ai beaucoup plus de temps pour coudre, mais si non en semaine, je vais plutôt coudre 1 heure, ensuite faire autre chose pendant 1 heure etc.

      Je « perds » déjà 2 heures tous les jours juste pour emmener mes enfants au lycée. Le temps pour coudre est donc vite limité…

  4. Absolument sublime !!
    Merci beaucoup pour ce récapitulatif. J’avais suivi les articles et cela m’a beaucoup plu. Cela m’a ouvert vers yeux sur une nouvelle organisation et du coup faire plus de couture en répartissant les étapes sur plusieurs jours. Encore merci pour ce boost couturesque !!

    • Merci Fabienne !
      J’avais peur de démotiver pas mal de personnes avec mon article et finalement je n’avais pas vu le côté « organisation » qui pouvait, au contraire… motiver ! Merci !
      Moi aussi j’ai finalement « peu » de temps pour coudre dans ma journée. Même si mes enfants sont grands, il faut les emmener au lycée (2h de trajet par jour tout de même) et il y a tout ce que l’on doit faire « à côté » (les courriers administratifs, les RDV médicaux etc). Je pense pouvoir dire (sans me tromper) qu’on est tous un peu pris par le temps…

      Il m’arrive encore (trop souvent à mon goût) de me « perdre » sur Facebook notamment. Je me connecte juste pour voir si des personnes écrivent sur ma page Facebook, ou si des amis m’ont écrit sur ma page perso et finalement 1 heure après je suis encore sur Facebook, mais en train de regarder des vidéos de tout et de rien !
      Voilà comment perdre 1 heure bêtement, alors qu’en 1 heure on peut avancer un projet couture.
      Le plus dur c’est de s’auto-discipliner (et ça j’y travaille encore, même si j’ai fait des progrès).

  5. Bravo, votre manteau est superbe.
    La réalisation de certains vêtements peut être longue en effet, mais je dis toujours que si déjà on se prend la peine de le réaliser soi même autant le faire correctement

  6. Merci pour le livre.
    Félicitations pour ton manteau il est magnifique et les finitions sont superbes.
    J’ai fait des manteaux moi aussi et je sais le travail que ça représente. Mais tu as raison, qu’elle satisfaction au bout du compte !
    Bravo, cordialement

  7. Merci pour le récapitulatif on voit les différentes étapes et tu travailles superbement bien l’année dernière j’ai fait le même modèle mais le b il est plus facile je l’ai fait en coton très épais genre matière jean non stretch en vert amande il est beau aussi j’ai galéré aussi pour les épaisseurs félicitations à toi j’aime beaucoup ton blog

  8. Merci beaucoup pour ce pas à pas si descriptif et qui explique très bien à quoi il faut nous attendre si nous voulons approcher un peu votre maitrise!!!
    Mais tout ce détail me rassure : je me suis toujours dit que je mettais beaucoup de temps pour tout eh bien c’est nécessaire tout simplement!!! Le résultat de ce manteau est absolument magnifique !!! Un très grand bravo et merci pour cette présentation sur laquelle je ne manquerai pas de revenir car on y apprend beaucoup de choses!!! Je vois que vous utilisez pour les boutonnières un stylo effaçable. Est-ce qu’il s’efface vraiment? Et pour relever le patron sur le tissu, utilisez vous des craies de tailleur, ou des crayons dont la mine est en craie ou de la poudre de craie avec un stylo qui la répand le long du tracé? Quand je couds (pour ma fille et ma petit fille) des tissus légers, c’est un vrai souci de ne pas avoir à la fin de gros trait bleu ou rouge.
    Encore bravo et merci !!
    Annie

    • Merci Annie,

      Honnêtement je ne faisais pas attention au temps qui passe (je couds… et je vois mon projet avancer, mais sans véritablement me dire que je vais y passer une dizaine d’heures ou une trentaine d’heures…). Là j’ai volontairement pris le temps de noter la durée de chaque étape pour que tout le monde puisse bien se rendre compte du temps passé…

      Quand je commence un projet en couture, je vais toujours au bout. Je ne vais pas forcément coudre 10 h de suite non stop, mais plutôt 1 heure par ci, 1 heure par là… (en fonction de mes disponibilités).

      Pour les stylos effaçables (que j’utilise) oui cela part très bien à l’eau ! (il faut toujours cependant faire un essai sur une chute de tissu pour vérifier, mais jusqu’à ce jour je n’ai jamais rencontré de problème). Je ne vais pas forcément utiliser que ces stylos là (j’ai d’autres craies de marquage, que je vais choisir en fonction de la couleur du tissu, sa texture etc). Je fais toujours un essai sur une chute de tissu et il y en a toujours un qui marque mieux que les autres.
      Mais je ne peux pas vous dire que ‘ce stylo’ marquera toujours bien à chaque fois (cela va vraiment dépendre du tissu, de la couleur du tissu etc). Mais globalement je me sers souvent des stylos quand même…

      Pour relever le patron, ça dépend aussi du tissu (par exemple sur le tissu de la doublure, on voit sur l’une de mes photos : une craie savon). Il s’agit juste d’un savon que j’ai laissé sécher… Et de tous mes marquages c’est celui qui marquait le mieux mon tissu, pour ce tissu là !

      Après il n’y a pas que le fait de « marquer » son tissu… certaines craies vont mieux glisser que d’autres (en fonction des tissus), donc si on prend une craie qui accroche, les repères ne vont pas être tracés correctement et on peut avoir un gros décalage même…

      Si vous souhaitez approfondir le sujet sur les outils de marquage, de traçage , sachez que j’en parle en détail dans ma formation Débutez la couture comme un pro :
      https://blog-couture-facile.learnybox.com/debutez-la-couture-comme-un-pro/

  9. Tres belle réalisation, m^me si ce ne serait pas mon choix.
    J’ai fait 5 manteaux Vogue/Butterick, dont 3 du même modèle et je suis contente de savoir quel est le temps passé.
    Mais j’ai passé un temps très différent pour 2 manteaux identiques à cause du tissu, presque 2 fois plus de temps pour l’un des 2.
    Encore bravo,

    • Merci Jeanne.
      Effectivement le choix du tissu à son importance (ça c’est d’ailleurs vérifié avec ce manteau-là car c’est le deuxième que je fais du même modèle). Le premier était pour ma fille, le tissu était épais, mais moins que celui que j’ai pris pour moi. Je pense avoir passé plus de temps sur mon manteau que sur celui de ma fille.

  10. Bonjour Jennifer, merci pour votre pas à pas sur votre manteau. Effectivement cela
    a pris du temps mais quelle belle réalisation. La fabrication de la doublure matelassée est très jolie. Je vais m’essayer aux boutonnières à machine pour la première fois j’espère qu’elles seront aussi bien réalisées que les vôtres, bonne journée
    Viviane

    • Bonjour Viviane,
      Avant de réaliser ces boutonnières sur le vêtement final il faut absolument faire un essai sur des chutes de tissu (avec la même épaisseur de tissu et bien évidemment le même tissu utilisé pour le vêtement en cours).
      Bonne journée

  11. Merci Jennifer de prendre de votre temps pour partager votre passion avec nous. Votre réalisation est bien sûr superbe mais le récit est également parfait, on sent la minutie dans la démarche, ce qui explique sans doute le résultat. Merci pour votre générosité. Je débute en couture et votre blog donne envie de poursuivre les efforts

  12. Bonjour Jennifer,
    Merci pour ce journal de bord très instructif et bravo pour la réalisation impeccable du manteau dans tous ses détails !
    J’ai quelques questions si tu as un peu de temps :
    – le col dessus est-il coupé un peu plus grand que le col dessous ?
    – quel type d’entoilage as-tu utilisé ?
    – as-tu une astuce pour faire de jolies surpiqûres sur des épaisseurs ? longueur de point ? repères pour piquer droit ?
    – idem pour les boutonnières… ?
    Amitiés

    • Bonjour,

      Beaucoup de questions… :-) Je vais répondre brièvement :
      – Pour les fournitures, j’en parle ici : https://www.blog-couture-facile.fr/manteau-hiver-vogue-v8884/
      – Effectivement pour le col, l’un des côtés est (légèrement) plus petit que l’autre (mais le patron le prévoit déjà, on a pas à s’en soucier lorsqu’on coupe le col…)
      – Pour les surpiqûres : bien choisir une taille adaptée pour les aiguilles (sinon, ça casse… surtout avec ce type de tissu épais, on en fait vite les frais.) Pour la longueur de point c’est en fonction de ce qu’on aime et qui correspond le mieux au tissu également. (il faut faire des essais avant sur une chute de tissu et voir la taille de point qui va le mieux).
      – idem pour les boutonnières, je fais TOUJOURS des essais sur des chutes de tissu avant de les faire sur un vêtement. Je vois ce qui va le mieux et ce qui me plait le plus en fonction du tissu. Je ne vais pas forcément choisir la même boutonnière pour un tissu très léger (chemisier fin) que sur un tissu très épais (manteau).

      En fait il n’existe pas 1 réglage pour une tâche précise. Par exemple il n’y a pas 1 réglage pour faire 1 surpiqûre, ou 1 autre réglage pour faire une boutonnière.
      Le réglage peut même être totalement différent d’un tissu à un autre alors qu’on refait le même vêtement avec le même patron. Mais le fait d’avoir un autre tissu (épais, fin etc) va changer la longueur des points, le choix de l’aiguille, sa grosseur etc.

      Je parle de tout cela dans ma formation Débutez la couture comme un pro, car ce sont des notions à maîtriser/avoir en tête lorsque l’on coud. Idem pour piquer droit (j’en parle aussi et donne des astuces). Pour coudre droit, vous devez prendre des repères sur votre machine. Le repère qu’on utilise le plus, est tout simplement : le pied presseur ;-)
      Avec le pied presseur vous allez déjà pouvoir coudre droit facilement.

      Bonne journée

Laisser un commentaire