La couture pour petits et grands...

mini quilt

Mini quilt pour smart doll Symphony

Il y a plus de 3 mois j’ai commencé un quilt along. Le voici désormais terminé !

Pour rappel, un « quilt along » signifie que plusieurs personnes vont réaliser un quilt (avec le même patron) et sur une période donnée.

J’ai déjà réalisé 3 articles au sujet de ce quilt, vous trouverez toutes les informations (patron utilisé etc) dans ces articles. Je ne reviendrai donc pas ici là-dessus.

Dans le dernier article, je vous disais que j’allais quilter mon patch à la machine à coudre. Et j’avais d’ailleurs commencé à le faire. Finalement le résultat ne me convenait pas. J’ai donc défait les coutures que j’avais déjà commencées à coudre. J’ai passé un peu de temps là-dessus, mais je suis bien contente d’avoir décousu, pour ensuite tout quilter à la main.

Je préfère vraiment quilter à la main. Je trouve que cela donne une finition particulière qui est due justement à la couture à la main. Mes points ne sont pas tous uniformes (loin de là) comme cela pourrait l’être avec une machine à coudre.

C’est tout le charme du patchwork.

Voici quelques photos pour vous montrer le quilting fait à la main : (on voit un effet « fripé » là où j’ai quilté à la main).

quilt main

De plus près :

quilt main zoom

La même chose sans quilting : (j’ai pris cette photo avant de quilter bien évidemment, car tout le quilt est désormais terminé et quilté). Cela permet de bien voir la différence « avec » et « sans » matelassage.

patchwork sans quilting

Et maintenant je vous montre ce que cela donne sur l’envers : (Cela n’a pas été facile pour moi de faire ressortir le dos du quilt sur la photo).

Pour le dos de mon quilt, j’ai pris un tissu crème (presque blanc) avec de très légers motifs dessus.

dos quilting

J’ai pris une photo de plus près pour vous montrer, mais là encore je ne pouvais pas mettre entièrement le quilt à plat, sinon on ne voyait pas bien les effets sur la photo.

Le quilt n’a pas l’air cousu correctement (en bas à gauche de la photo) mais uniquement parce que je tiens mon quilt, à la verticale, en le « pliant » pour essayer de vous montrer le dos du mieux que je peux.

Dos quilting zoom

Comme on a du mal à se rendre compte de la taille de ce quilt, je vous ai mis une paire de ciseaux à côté :

quilt ciseaux

Oui j’ai fait un petit quilt ! Mais cela n’enlève en rien tout le travail à faire dessus. En fait, j’ai volontairement miniaturisé mon quilt… pour ma poupée Symphony, qui l’a de suite adopté :

C’est un quilt pour mettre sur son lit… Lit que je n’ai pas encore, bien évidemment…

samrt doll symphony

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

16 réflexions au sujet de “Mini quilt pour smart doll Symphony”

  1. Magnifique ce petit quilt qui ne l’est pas tant que ça quand même. Beaucoup de beau travail sur c’est ouvrage. Bravo !
    Moi j’ai du mal à me lancer… malgré ton super post précédent

    Répondre
    • Merci ! :-)
      Si tu as du mal à te lancer il ne faut pas commencer par des ouvrages qui vont être longs.
      Ici ce patchwork par exemple est « simple » à faire (il n’y a qu’à coudre des carrés ensemble… rien de compliqué).
      Ce qui est compliqué ici c’est le temps à passer dessus.
      Pour mon tout premier patchwork, j’avais cousu une manique ! ;-)
      (il faut commencer petit, ça permet d’appréhender la technique).

      Idem pour les vêtements. Il ne faut pas commencer par un travail trop compliqué, mais un patron simple (sans boutonnière, sans fermeture éclair etc).
      On peut faire de très belles choses, même avec des patrons simples.

      On peut aussi commencer par faire des vêtements pour des enfants (ou des poupons). Attention, ne pas prendre de poupées trop petites (On oublie la poupée Barbie par exemple… il faut prendre des poupons sinon c’est trop difficile à coudre, car trop petit).
      Coudre pour des enfants ou des poupons, cela permet d’acheter moins de tissu et aussi de s’entrainer sur des petits patrons.
      Très souvent également les patrons sont bien plus simples (il y a moins de détails de finition sur les vêtements enfants/poupées).

      Répondre
  2. Bonjour Jennifer, je le disais justement cette semaine que ça faisait longtemps que nous n’avions pas parlé de cette jolie demoiselle. Ce quilt est vraiment magnifique. Merci pour ce joli travail et la suite des vidéos. Bonne soirée
    Viviane

    Répondre
    • Bonjour Viviane,
      Oh oui je l’avais mise un peu de côté (même si elle est exposée dans mon salon).
      J’ai une grande bibliothèque (incrustée dans le mur) et dans cette bibliothèque, il y a la collection de jeux de société de mon mari.
      Au milieu de la bibliothèque il y a une grande « niche »… et ma poupée est actuellement là.
      Il faudrait que je lui couse des vêtements… (je dis ça à chaque fois, mais je n’avance pas beaucoup là-dessus mdr)
      Bon week-end,
      Jennifer

      Répondre
  3. Bonsoir !
    J’aime bien l’idée de se faire la main sur des vêtements pour enfants ou pour votre poupée ! C’est un superbe patchwork que vous avez fait, j’adore ! J’ai toujours rêvé de m’en faire un pour mon lit.. Mais à 57 ans j’imagine que j’en ai pour plusieurs années !!
    Merci pour votre gentillesse et votre patience.
    Sylvie

    Répondre
    • Bonsoir Sylvie,
      Oui cela peut être long de faire un patchwork pour le lit, mais il ne faut pas oublier qu’il n’y a pas forcément plus de travail que sur un petit.
      Par exemple certaines personnes ont fait (le même modèle que moi) mais pour leur lit double !
      La différence c’est qu’au lieu de prendre des petits carrés (moi ils font 3,5 cm de côté), leurs carrés sont beaucoup plus grands.
      Par exemple, pour une couverture bébé, le carré fait 7 cm fini… alors que pour un lit double ce même carré fait 17 cm !
      Donc effectivement c’est un peu plus long à coudre (car plus de longueur) mais niveau technique et travail, cela ne change rien !

      Concernant votre âge (57 ans) je peux vous dire que beaucoup de personnes faisant du patchwork sont bien plus âgées.
      J’ai fait partie d’un groupe de patchwork (on se réunissait toutes les semaines dans ma ville, avant que je ne déménage… et avant le covid…). Et bien j’étais la plus jeune. La majorité des femmes avaient entre 65 ans et 75 ans… et même plus !
      Donc vous voyez bien qu’à 57 ans on peut encore se faire plaisir et se réaliser un très beau quilt pour son lit, surtout si vous en avez toujours rêvé.
      Cela prendra du temps… mais il sera fait ! :-)

      Concernant les vêtements enfants ou de poupées, là on aura une différence de taille bien évidemment, mais aussi de technique. Les vêtement d’enfants et de poupées ont rarement autant de finitions que des vêtements adultes (même si on peut bien évidemment trouver des patrons de vêtements d’enfants très bien finis).
      C’est un excellent moyen de travailler ces techniques de couture.
      Dans mes cours ont travaille sur des pièces d’étude, cela permet d’apprendre une technique sur un petit morceau de tissu (et de la recommencer plusieurs fois si nécessaire pour maitriser la technique).

      Bon dimanche,
      Jennifer

      Répondre
  4. Bravo !
    Et quelle patience!
    Merci de partager vos oeuvres .
    Vous donner vraiment envie d’avancer et de se perfectionner
    Corinne

    Répondre
    • Merci Corinne,
      Je trouve qu’il est important de se perfectionner (même si on avance lentement).
      J’ai toujours aimé apprendre de nouvelles choses (actuellement par exemple, j’apprends à réaliser des bijoux en broderie, haute couture).
      Alors bien évidemment je suis loin d’avoir le niveau d’une personne faisant cela depuis une dizaine d’années.
      Mais je suis ravie car j’aime découvrir de nouvelles choses et je me dis que cette manière de broder peut aussi très bien s’intégrer aux vêtements que je couds (en ajoutant une petite touche brodée par exemple).
      Tout ça pour dire qu’il ne faut pas hésiter : il faut continuer d’avancer et de se perfectionner.
      Jennifer

      Répondre

Laisser un commentaire