tuto pour thermocoller du tissu

Cousons ensemble un chapeau (3/7) : l’entoilage

L’entoilage des bords du chapeau, va permettre de leur donner une jolie tenue.

[ap_tagline_box tag_box_style= »ap-all-border-box »] Petit rappel :

Retrouvez-ici la liste des autres vidéos de ce tuto couture et les informations sur le patron utilisé :

https://www.blog-couture-facile.fr/comment-fabriquer-un-chapeau/[/ap_tagline_box]

Le matériel utilisé :

– ma nappe de repassage

– de la vlieseline H180 (achetée chez www.tissus.net )

 

Ma technique pour entoiler :

 

Le résumé en images :

La procédure ‘normale’ pour fixer son entoilage thermocollant :

tuto-entoilage

* attention, l’entoilage doit venir se poser parfaitement sur la pièce de tissu (aucun bord de l’entoilage ne doit dépasser). D’ailleurs la plupart du temps, l’entoilage est découpé sans ajouter de valeur couture.

Mais dans le cas de notre chapeau, les valeurs coutures sont déjà comprises dans le patron…

Ma technique pour fixer la vlieseline thermocollante :

– On découpe sa pièce de tissu, puis on prend un large morceau de vlieseline thermocollante, que l’on vient poser sur le côté du tissu que l’on souhaite entoiler.

comment-entoiler-tissu

– On fixe la vlieseline avec le fer (en position 2 points, sans vapeur), en procédant par pression :

tuto-vlieseline-thermocollante

– “Décoller” ensuite son tissu (regardez bien la vidéo, plus haut dans cet article, où je montre comment je procède) :

viseline

– Découper le surplus d’entoilage :

entoilage-vlieseline

– La pièce est maintenant entoilée :

entoilage-tissu

L’inconvénient avec ma technique, c’est que l’on perd “beaucoup” d’entoilage, mais cela évite cependant de reproduire exactement la même pièce sur l’entoilage (d’où un gain de temps également).

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

7 réflexions au sujet de “Cousons ensemble un chapeau (3/7) : l’entoilage”

  1. bonjour
    c’est sûr on perd beaucoup d’entoilage et de tissu mais c’est si joli j’espére que lea rentrée c’est bien passé pour le fiston a bientôt
    bonne journée

    • Bonjour Marie

      Oui tu as raison on perd aussi le tissu ! Comme j’utilise à chaque fois des chutes de tissu inutilisables, j’ai carrément oublié de le mentionner.
      Bon quand on doit entoiler des morceaux plus « droits » (ceinture, morceau rectangulaire etc.) on perd déjà beaucoup moins, voir même je coupe la même forme de l’entoilage que ma pièce de tissu.

      Ce qui est « embêtant » avec les bords du chapeau c’est que la pièce est à couper sur la pliure, et en plus elle est ‘courbée’. Pas forcément évident de bien la couper dans l’entoilage (qui est très très souple quand même, et donc on a vite fait de partir de « travers »)

      Si non, la rentrée c’est bien passée, hormis le fait qu’il n’a pas réussi à y rester toute la journée (fatigue, malaise). Ce n’est pas toujours évident.

  2. Bonjour,
    Une autre technique pour entoiler c’est de ne pas découper la pièce dans le tissu, mais dans l’entoilage, à partir du patron.
    Ensuite, on place l’entoilage sur le tissu, on le colle au fer, et seulement à ce moment-là, on découpe son tissu, en suivant simplement les bords de l’entoilage que l’on a collé.
    Ainsi, pas de gaspillage d’entoilage ou de tissu. ;-)

    • Bonjour,
      Oui tout à fait, normalement on prend le patron que l’on positionne sur l’entoilage.
      Si vous suivez mon blog, vous verrez qu’en fonction des projets (et la majorité du temps) je procède ainsi, c’est-à-dire que je découpe bien l’entoilage à partir du patron. (Sur les manteaux notamment vous devez pouvoir retrouver ces photos sur mon blog).
      Pas question alors d’entoiler « sauvagement » :-D

Laisser un commentaire