Vous êtes ici

Entretenir sa machine à coudre

Un bon entretien de sa machine permet de la faire fonctionner plus longtemps. Aujourd’hui je vous explique comment nettoyer l’espace canette.

 

Dans cette vidéo je vous montre comment je nettoie ma machine (une Janome DC4030),  mais le principe reste le même pour toutes les machines.

Remarque : Mon boitier  canette est placé à l’horizontal, mais si votre boitier canette est placé à la vertical, le nettoyage sera fait de la même manière. En cas de doute, reportez-vous à votre manuel d’utilisation.

 

Entretenir sa machine à coudre

 

Le résumé en photos :

On travaille toujours sur la machine éteinte (c’est certainement évident, mais je ne l’ai pas dit dans la vidéo).

 

On commence bien évidemment par dévisser le capot du boitier canette.

entretien-machine-a-coudre

 

Vous pouvez vous servir du tournevis livré normalement avec votre machine :

tournevis-machine-a-coudre

Si vous n’avez pas ce tournevis, munissez-vous d’un petit tournevis car il n’y a pas beaucoup d’espace à cet endroit-là. (Vous pouvez prendre le dos d’une cuillère… la vis n’est pas serrée trop fortement).

 

Et si jamais vous n’y arrivez toujours pas, j’ai trouvé des kits d’entretien en vente.

 

Un kit d’entretien complet de Singer (le kit est livré avec tournevis, petite brosse de nettoyage et également de l’huile) :

 

Mais vous pouvez acheter les éléments à part.

Des tournevis Singer :

 

Une petite brosse (mais un simple pinceau suffit amplement !) :

 

Et l’huile ?

Je n ‘ai pas assez insisté là-dessus dans ma vidéo, mais voilà ce que je pense de l’entretien systématique des machines à coudre.

 

Je sais que je vais faire grincer des dents et qu’on va me dire que c’est super important de graisser sa machine. Oui je n’en doute pas. Mais si je vous disais que ma machine Singer a été graissé 1 fois sur 15 années de service ! Et si je vous disais aussi que ma Janome n’a encore pour le moment jamais été graissé (ça doit faire 6 ans maintenant que je l’ai et vous voyez bien à quel rythme je couds).

Dans le doute j’ai discuté de cela avec une connaissance à moi qui tient justement un magasin de machine à coudre et voilà ce qu’elle m’a dit : Pour elle, l’huile n’est franchement pas indispensable (du moins pas comme on nous le fait croire), mais c’est un formidable outil marketing surtout lorsqu’on pousse les clients à venir graisser la machine chaque année. Outil marketing, pourquoi ? Tout simplement car c’est l’occasion pour le client de rentrer à nouveau dans la boutique et au commerçant de pouvoir proposer une nouveauté, d’essayer la dernière machine qui vient de sortir…

 

Alors la vérité se trouve certainement au milieu de tout cela. Bien évidemment, moi je pense que je n’ai peut-être pas assez graissé ma machine. Ceci dit, le faire au rythme de ce qu’imposent les fabricants est largement, très largement, exagéré.

A vous ensuite de vous faire votre propre opinion (en tout cas ce n’est pas le commerçant qui va vous prendre de l’argent pour votre révision qui va vous dire ça).

 

Après cette petite parenthèse,  continuons de démonter notre machine.

 

On enlève le couvercle

Pour que le couvercle s’enlève plus facilement, je vous conseille de retirer votre pied avant de soulever la plaque en métal. Vous aurez ainsi plus d’espace pour travailler.

entretien-canette-machine-a-coudre

 

La plaque est désormais enlevée, on peut voir tout un tas de ‘peluche’ de tissu (des “moutons”).

entretien-machine-a-coudre-2

 

Je commence par enlever les ‘peluches’ apparentes à l’aide du pinceau livré avec ma machine (si vous n’avez pas cet outil, vous pouvez prendre un simple pinceau d’écolier).

entretien-machine-a-coudre-3

 

Comme il y a beaucoup de saleté, je vais également enlever le boitier de la canette. (Si vous avez un doute, regardez ma vidéo.)

Je vous conseille également de faire des photos de votre machine AVANT de la démonter. Il sera alors plus simple ensuite de remonter les pièces et de les remettre au bon endroit si jamais vous rencontrez un problème.

entretien-machine-a-coudre-4

 

On passe à nouveau le pinceau, mais cette fois-ci à l’intérieur du boitier (il y a vraiment beaucoup de ‘peluches’ qui se sont accumulés à l’intérieur !).

entretien-machine-a-coudre-5

 

Voilà, j’ai quasiment tout enlevé.

entretien-machine-a-coudre-6

 

On peut ensuite, si on le souhaite, s’aider d’une bombe à air (pour l’informatique) de ce type :

Je ne conseille pas non plus spécialement d’acheter ce type de produit (ma crainte est finalement de déplacer la poussière dans la machine à des endroits où elle n’aurait pas pu y aller toute seule). La pression avec ce type de bombe est quand même assez “forte”.

Dans la vidéo, une fois que j’ai enlevé  95 % des peluches, je souffle simplement dessus (ce n’est peut-être pas la meilleure technique non plus, mais mon souffle est bien moins puissant qu’avec la bombe). Je sais que certaines personnes utilisent ces bombes à Air comprimé pour leur machine (mon mari en utilise pour nettoyer les PC), mais moi je ne préfère pas.

 

Une fois que vous êtes satisfait de votre nettoyage, il ne reste plus qu’à remettre votre boitier canette, et à fixer le capot avec votre vis.

 

Abonnez-vous à la newsletter !

Articles similaires
1 commentaire “Entretenir sa machine à coudre
  1. Bonjour, j’entretiens aussi ma machine. En fonction des tissus que je pique, le nettoyage est plus ou moins fréquent (plus le tissu est pelucheux, plus je nettoie souvent). Ma machine a le porte canette sous le bras, mais le principe est le même que celui que vous montrez. Avant de remonter les pièces, je les essuie avec une lingette e microfibre sèche. Une manie…sans être maniaque ;)Bises du Sud

Laisser un commentaire

Haut