Vous êtes ici
Accueil > Derniers articles du blog > Cours / Tutos / DIY > Cours de couture > Point de surfilage sur machine à coudre Janome DC4030

Point de surfilage sur machine à coudre Janome DC4030

Aujourd’hui je réponds à une question sur un point que j’utilise fréquemment sur ma machine Janome : le point de surfilage.

 

Une lectrice du blog m’a demandé si je pouvais expliquer et montrer le point de surfilage que j’utilise sur ma machine à coudre.

 

Je vous laisse découvrir en vidéo ce point qui me permet de ‘surfiler’ avec ma machine à coudre :

 

Petit récapitulatif du point utilisé :

Point N°6 :

Ce point combine le point droit et le point zigzag, il coud et surfile en même temps. Je pourrai très bien me passer de faire une première couture au point droit avant de surfiler. Cependant je fais toujours une première couture au point droit et ensuite, en plus… je surfile.

En effet la marge de couture est très petite avec ce point de surfilage (environ 0,6 cm). Donc si on coud avec de grosses marges de couture (par exemple 1,5 cm), il faudrait d’abord penser à recouper ces valeurs coutures, si non on se retrouverait avec un patron plus large que prévu !

 

point-6-Janome-DC4030

 

Avec pied “M” :

pied-pour-surfilage-machine-a-coudre

 

Réglage de la tension : entre 5 et 8 (mais avec certains tissus je laisse la tension sur “Automatique” et cela passe sans problème).

 

Ici une photo d’une finition avec et sans surfilage. (La qualité de la photo n’est pas idéale car j’ai tiré cette photo de ma vidéo après avoir dû zoomer sur cette partie). Mais cela vous donne déjà une idée du rendu final.

avec-et-sans-surfilage

 

Mon avis sur ce point :

Janome précise dans son manuel de couture que ce point offre une finition de bordure professionnelle, similaire à celle que l’on obtient avec une surjeteuse commerciale. Je ne vous cache pas qu’une surjeteuse permet bien évidemment d’avoir beaucoup plus de possibilités que ce point de surfilage.

Je possède également une surjeteuse donc je peux me permettre de comparer. Je trouve que le point de surfilage de ma machine à coudre me suffit amplement pour faire certaines finitions intérieures des vêtements. Bien évidemment ce point ne remplace pas une surjeteuse. J’ai déjà essayé de coudre un tricot avec ce point, et cela ne fonctionne pas du tout. Mais je dois bien avouer que je me sers très souvent de ce point à la place de ma surjeteuse si mon tissu le permet.

Ma machine à coudre Janome DC4030 :

Articles similaires
8 commentaires pour “Point de surfilage sur machine à coudre Janome DC4030
    1. Bonjour,
      Toutes les machines a coudre n’ont pas ce point.
      Donc si on souhaite surfiler un tissu, il suffira alors d’utiliser simplement un point zigzag. J’ai longtemps utilisé juste un point zigzag car ma première machine n’avait que des points de base et pas de point de surfilage.
      Le zigzag suffit pour surfiler un tissu ;-)
      Le point de surfilage apporte une finition plus jolie.

  1. Bonjour, j’ai exactement la même machine à coudre que vous et vous remercie pour ce point que je n’ai pas encore utilisé.
    Cordialement.

  2. Bonjour Jennifer, j’ai beaucoup apprécié votre vidéo. J’utilise aussi ce point depuis longtemps. sur des machines à coudre plus basiques, il est souvent appelé « overlock ». En revanche, je ne savais pas qu’il existait un pied de biche spécial surfilage. Je vais me renseigner pour savoir si c’est une spécificité de la marque de votre machine ou si je peux en trouver « universel ». Le travail me mieux fait qu’avec seulement le point adapté. Merci et bises du Sud.

    1. Merci Arrosa,
      Oui « Overlock » c’est le nom en anglais.
      Pour le pied, je ne sais pas si c’est une spécificité de ma machine, mais les tiges en fer du pied doivent certainement aider à garder un certain écart régulier au niveau du « zigzag ».

Laisser un commentaire

Haut