Vous êtes ici

Thérapie couture

Je suis en thérapie et la couture est moins chère qu’un psychiatre.

 

Il n’y a rien de mieux que de se faire plaisir Clignement d'œil. J’ai longtemps cru que la couture était réservée aux personnes qui ne savaient pas comment occuper leur journée. La “faute” à qui ?  aux personnes qui nous entourent (collègues, société en général…)  et qui vont vous dire “oh c’est joli ce que tu as fait mais moi je n’ai pas le temps de coudre” (dit sur le ton qu’il faut, juste pour vous faire culpabiliser d’avoir pris un peu de temps pour vous !).

Comme si, la couture (et n’importe quel loisirs finalement) était réservé qu’aux personnes qui ne travaillent pas  et qui ne savent pas comment occuper leur journée.

 

Récemment j’ai compris que c’est NOUS qui choisissons comment occuper notre journée.  J’ai aussi compris que c’était nous qui choisissons d’utiliser notre temps, car le temps ça se prend ! qu’on travaille ou pas, qu’on ait d’autres obligations ou pas.

Oui le temps se prend et c’est un choix que nous faisons. La personne qui dit qu’elle n’a pas le temps, se ment à elle-même, car le temps peut se prendre. C’est un choix à faire (peut être en commençant par surfer moins sur Facebook par exemple…)

Therapie-couture

Articles similaires
8 commentaires pour “Thérapie couture
  1. Moi aussi !! Couture, broderie machine ,et ++, et ma guitare !!!
    Je travaille en plus de tout cela ! et on me dit «  »tu as du temps .. » non ! je le prend comme un médicament.., c’est ma thérapie !!!
    ( PS:je suis infirmière=aiguille…!!!LOL

    1. Ah ! c’est marrant ça, moi aussi j’ai tenté la guitare (électrique! mdr) mais cela demande beaucoup d’entrainement et du coup j’avoue que je l’ai mise de côté (je pensais que j’arriverai à jouer plus vite des gros morceaux ^^ mais je ne dois pas être bien doué pour la musique finalement).
      Concernant le métier d’infirmière j’en vois beaucoup autour de moi qui font du point de croix (certaines prennent leur broderie pendant les gardes de nuit)

  2. Chaque fois qu’une personne me dis j’ai pas le temps pour si ou pour ça, je lui répond le plus gentillement possible, que le temps elle l’a, mais qu’elle met ses priorités ailleurs.. et moi je me met en priorité de me faire plaisir par ces petits moments de création, que ce soit couture, dentelle ou simplement lire.
    merci pour ce billet qui me conforte dans l’idée que je dois pas me sentir coupable vis à vis des autres si je me soigne ainsi. ;-)

    1. Longtemps, très très longtemps même, je me suis sentie coupable au point de me restreindre moi-même.
      Coupable vis-à-vis des autres qui n’ont pas la « chance » de pouvoir s’accorder un peu de temps alors que moi je peux le faire. Je le vivais même très mal (sans rire !).
      Et puis, à force de travailler sur moi il s’est opéré au fil du temps un déclic.
      Oui chacun porte ces priorités là où il le désire, et tout le monde peut (avec un minimum de volonté ) s’accorder un peu de temps ! C’est juste une question de choix !
      Le pire que j’ai pu constater ce sont les gens qui te disent qu’ils n’ont pas le temps (car ils sont très pris, par leur travail etc), alors qu’ils passent quasiment toute leur journée (et soirée) sur Facebook !

Laisser un commentaire

Haut