Vlog Couture #45 : coudre de masques, C’est long !

Cette semaine je partage avec vous la semaine que je viens de passer à coudre mes masques.

Tout d’abord je vous invite à revoir les anciens Vlog et article qui parlent des masques (vous aurez ainsi les infos que vous cherchez si vous aussi vous souhaitez coudre des masques).

Ici l’article : coudre un masque contre le coronavirus, une fausse bonne idée ? (Les informations pour participer à l’opération ‘Confectionneurs solidaires’ sont à la fin de l’article).

Et là vous trouverez le Vlog précédent : Je couds des masques pour une entreprise (je vous donne également plus d’informations sur les tissus etc, car entre temps j’avais reçu le kit pour faire les masques)

Et voici maintenant les informations que j’avais envie de vous partager cette semaine :

Résumé de la vidéo :

Recrutement des couturières :

L’entreprise qui recrute les couturières a changé son mode de recrutement. Cette entreprise ne recrute plus de personnes ayant seulement un point zigzag (désormais il est indispensable de pouvoir surjeter les masques). Cette décision a été prise suite à des tests de lavage (le point zigzag n’était pas assez solide pour leurs normes à eux).

Couture des élastiques :

La couture des élastiques se fait sur le plus grand côté du rectangle :

elastique masque tissu

Il ne s’agit pas d’une erreur, mais bien de respecter le patron imposé par l’entreprise. Les élastiques passent derrière la tête (ils évitent ainsi de couper les oreilles). Il ne faut pas oublier que les personnes qui vont porter ces masques, les porteront au quotidien. Le masque doit donc être agréable à porter.

masque tissu elastique tete

Remarque : le patron utilisé ressemble de beaucoup au patron de l’AFNOR (l’AFNOR préconise un carré de 20 cm*20 cm). L’entreprise pour qui je couds les masques a fait le choix de prendre des carrés de 18 cm*18 cm. Je suppose que ce choix est purement économique ? (en effet si cette entreprise compte faire produire des dizaines de milliers de masques chaque jour, une réduction de 2 cm devient énorme au niveau de la quantité totale du tissu). Et comme vous le savez actuellement, les tissus en coton, les élastiques… deviennent des denrées rares.

Vous m’avez aussi demandé comment était cousu les élastiques ? Alors il y a une première piqûre (en orange sur la photo) :

couture elastique masque

Les 2 côtés de l’élastique sont alors cousus de cette manière puis on va rabattre l’élastique pour refaire une piqûre (je vous invite à regarder la vidéo si vous ne comprenez pas bien ce que je dis).

Je rabats donc l’élastique et je refais une piqûre (en violet). L’ancienne couture (en orange) n’est donc plus visible car rabattue :

elastique masque

Cette double piqûre va garantir la solidité de la couture. L’élastique restera donc fermement tenu au masque.

Diverses remarques sur la confection des masques :

Dans la vidéo je vous parle également à nouveau du choix des tissus. Attention à ne pas choisir des tissus trop épais si vous souhaitez faire vos propres masques car il ne faut pas oublier aussi qu’il va faire de plus en plus chaud ! Et garder un masque hyper chaud sur soi plusieurs heures en pleine chaleur, je n’ose même pas imaginer au combien cela va être difficile.

Attention aussi au choix des aiguilles (prenez des aiguilles au minimum de 90… même 100 pour passer tranquillement les épaisseurs. Après avoir utilisé mes dernières aiguilles universelles (90) , j’ai utilisé mes aiguilles jeans (en taille 100).

J’ajoute également un lien pour acheter des élastiques car vous êtes plusieurs à m’envoyer des messages à ce sujet. J’en ai trouvé ici (mais je ne sais pas ce que ça vaut niveau qualité) :

Edit du 25/04 : Faites bien attention aux dates de livraison, car elles sont entrain de s’allonger !

Voilà, je vous souhaite de passer une bonne semaine. Prenez soin de vous et de vos proches et bon courage à celles et ceux qui vont se lancer dans la confection de masques.

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

50 réflexions au sujet de “Vlog Couture #45 : coudre de masques, C’est long !”

  1. Je suis des cours de couture dans une école située à Morlanwez (Hainaut ) BELGIQUE
    Votre livre m’intéresse car nous sommes en confinement et j’ai besoin d’outils pédagogiques nous n’avons plus cours depuis début mars et tout ce que je peux recevoir pour évoluer en couture
    M’intéresse merci

    Répondre
  2. Bonjour Jennifer !

    Bravo pour ton courage !!! J’ai fait 25 masques pour une petite entreprise privée ou travaille ma nièce… et j’en avais marre !!!!!!!!! . Je reprends ma mini production cette semaine pour mes amis.
    J’ai une surjeteuse et je me pose la question. Comment finis tu le point de la surjeteuse pour ne pas que ça s’enlève ? . Je n’aime pas du tout les fils qui trainent et j’ai tendance à couper tout ce qui traîne mais du coup, j’ai peur que mon fil de surjet saute très vite !.

    Merci pour tes conseils que je suis avec assiduité. Et encore plein de courage à toi.
    Ghyslaine

    Répondre
    • Merci Ghyslaine,
      Oui cela n’est pas facile de faire et refaire toujours la même chose (ça change de la couture plaisir/loisirs…).
      Pour la surjeteuse moi j’ai surjeté avec ma machine à coudre (j’ai un point surjet).
      Si non effectivement lorsqu’on utilise la surjeteuse on rentre les fils qui « trainent ».
      Ceci dit, lorsqu’on couds les élastiques je pense que ça suffit aussi à stopper les points de la surjeteuse (à vérifier en faisant un essai).

      Répondre
    • bonjour moi en confection on refait un petit point arrêt en piqueuse plat une aiguille sur le surfilage pour qu’il ne pars pas, on fait des nappe en lycra et elles sont surfiler bonne soirée

      Répondre
  3. Bonjour

    A Lectoure nous faisons des sur-blouse pour les EHPAD, les draps sont fournis par des habitants, nous les couturières nous cousons, mais il nous manque des élastiques, du fils, des aiguilles pour nos machines qui commencent à souffrir.
    Donc, bon courage pour les masques et à bientôt

    Répondre
  4. Bonjour, moi aussi je couds 260 masques suite à ton 1er post sur le sujet. Je suis contente d’apporter mon aide mais je suis d’accord c’est très long !!! Je me limite toutefois à 2 heures par jour. Je ne sais pas combien de temps cela prendra pour finir les kits ! Je te souhaite beaucoup de courage ! au plaisir de te lire ! Béatrice

    Répondre
  5. Bonjour vous êtes bien courageuse, j’aurais aimé m’investir aussi mais je travaille et je ne crois pas que je serais très productive. Par contre, je désire en faire pour mes collègues et je me demande combien de centimètres d’élastique, il faut, pour le passer derrière la tête. Bon courage et merci pour tout ce que vous faîtes

    Répondre
  6. Bonjour Jennifer
    Je suis admirative ! J’adore vos vidéos, vous restez simple et vous nous apportez sans cesse
    des précisions qui nous sont d’une grande aide. Ne changez rien, vous êtes pour moi exceptionnelle. De mon côté, je couds des masques pour mes aînés et des voisins qui le souhaitent mais pas 260 !!!
    Je vais, par la suite, à mon rythme, équiper enfants et petits enfants pour que tous soient équipés mi mai.
    Un grand merci à vous et bon courage pour les derniers masques.

    Répondre
    • Bonjour,
      J’ai été contactée par la société, mais j’attends toujours le contrat à signer, depuis une semaine, et par la suite, les carton de masques à recevoir!
      Je trouve que l’attente est longue, je pourrais tellement faire avec tout ce temps!!
      Merci pour vos infos claires, cela va aider les autres bénévoles (ainsi que moi!) à maintenir la production!
      Belle journée confinée,
      Pascale

      Répondre
    • Bonjour Christine

      Merci beaucoup pour votre message (cela m’a vraiment fait plaisir de lire ce que vous avez marqué).
      Vous avez raison d’aller à votre rythme et de coudre pour vos proches (car coudre 260 masques c’est vraiment très intensif et il faut savoir ménager sa machine également…).
      Bonne soirée

      Répondre
  7. Même question que Joelle : longueur de l’élastique qui passe derrière la tête ?
    Merci pour ton site si clair et félicitations pour tout ce que tu fais.

    Répondre
    • Merci !
      L’élastique fait 21 cm (mais comme je l’ai marqué à d’autres personnes qui me l’ont aussi demandé), l’élastique est très… élastique.
      Donc si vous avez des élastiques qui se détendent moins il faudra peut être ajouter 2 cm (il faut faire un essai avant de couper tous vos élastiques).

      Répondre
  8. Bonjour Jennifer et bon courage pour vos masques. J’en fais également pour la famille et les amis qui me réclament. Je fais le modèle afnor. Merci pour vos commentaires que j’apprécie beaucoup.

    Répondre
  9. Bonjour Jennifer et bravo pour votre engagement

    Je me suis inscrite pour faire des masques (par le biais de votre blog)
    j’ai eu un entretien téléphonique et depuis j’attends le contrat par mail
    je trouve que c’est long j’ai tout ce qu’il faut (surjeteuse, fil, )

    Bon courage à toutes …..et tous

    Répondre
  10. Je suis inscrite aussi , j’ai eu des nouvelles, mais pour le moment pas de matériel … on verra donc je me suis inscrite avec des couturières volontaires pour aider les EPADH….
    Merci pour cette vidéo bien expliquée et bon courage pour la suite….

    Répondre
  11. bonjour Jennifer
    Je suis Nicole.Je vous joint mon mail Pourquoi, parce que:à ma première quanditature pour faire des masques à mon domicile, je n’ai pas eu de réponse.Je possède une surjeteuse professionnle, et une piqueuse familiale
    C’est vrais j’habite Charlieu, alors est ce trop loin?
    C’est pouquoi je passe par vous,peut être aurais je une réponse?
    Cordialement

    Répondre
    • Bonjour Nicole,
      J’ai supprimé votre mail pour qu’ils n’apparaissent pas à la vue de tous (mais je l’ai bien noté).
      Apparemment la société ne recrute plus actuellement (ils ont eu beaucoup de demandes et certaines personnes disent aussi qu’ils n’ont plus assez de matériel ?).
      Bonne soirée et prenez soin de vous

      Répondre
  12. Bravo, je viens de terminer mes 260 masques et je dis ouf….
    Ce qui m’a paru le plus long c’est de faire ce que j’appelle les « sandwichs » (les 3 épaisseurs de tissus) à préparer.
    Après j’ai fonctionné en mode étape
    Belle journée à vous

    Répondre
    • Waouh ! Bravo Marie-Pierre
      Moi ce que j’ai trouvé long c’est de surjeter le pourtour de chaque masque.
      J’ai aussi fonctionné par étape et j’ai alterné quand j’en avais « marre » de faire certaines étapes. (et puis aussi pour éviter de faire chauffer trop la machine).
      Bonne soirée

      Répondre
  13. Bonjour, moi aussi je me suis inscrite et je n’ai aucune nouvelle ?? Peut-être qu’ils ne recrutent plus mais ça serait d’avoir au moins une réponse !
    Merci pour vos vidéos et votre dévouement.
    Prenez-soin de vous et des vôtres.

    Répondre
  14. Bonjour, je couds aussi les masques Boldoduc, je n’arrivais absolument pas à poser les élastiques comme indiqué, finalement la tutrice qui s’occupe de moi m’a dit de les prendre dans le surjet en premier lieu (j’ai une surjeteuse) et ensuite de faire une surpiqure c’est ce que je fais et ça va 100 fois mieux, ma machine à coudre étant basique elle refusait d’avancer sur l’élastique alors que sur le surjet ça roule. J’étais un peu ennuyée car il n’y a pas de « replis » de l’élastique comme ça, mais le test pour voir si ça tient bien est OK.
    Reste les dimensions en fin de couture, je trouve difficile d’arriver pile sur 10cm de large et 18 de long car je rabote un peu les bords avec la surjeteuse, c’est long, mais je pensais vraiment ne pas y arriver au début et donc je suis contente d’en faire finalement.
    J’espère juste qu’ils passeront le contrôle car avec deux photos envoyées, c’est quand même juste pour en être certaine…
    Bon courage à vous!

    Répondre
  15. bonjour Jennifer merci pour tous vos conseils je suis des cours de couture dans une association mais j’apprécie vos renseignements, moi aussi j’ai fais une dizaine de masques pour mes voisines âgées je n’ai plus d’élastiques. bon courage à vous

    Répondre
  16. Bonsoir Jennifer,
    Félicitations pour tout ce travail accompli! Je m’étais également inscrite pour y participer, mais je n’ai jamais eu de retour, dommage, j’étais très motivée!
    Du coup, je confectionne des sur-blouses pour l’hôpital proche de mon domicile et je prends un véritable plaisir d’apporter une petite contribution pour aider le personnel soignant qui se démène tant dans cette période difficile.
    Bon courage pour le reste de vos assemblages masques.
    Au plaisir de vous relire.

    Répondre
  17. bonjour, ta vidéo fait plaisir , je commençais à me sentir très nulle !
    quand je vois certains posts de personnes avec photos à l’appui « aujourd’hui j’ai cousu 130 masques » je ne comprenais pas comment cela était possible.
    c’est simple : ça ne l’est pas ! (sauf à utiliser la famille ou une bande de petits chinois dans la cave ^^)
    j’en fais pour des amis, la famille, les petits commerçants de ci de là, bref je dépanne ceux qui peuvent avoir besoin. je les donne, je ne suis pas une pro, je touche mon salaire à peu près normalement donc pas question d’en profiter et d’empiéter sur le domaine des couturières du secteur qui elles ont besoin de ça pour essayer de surnager en ce moment.
    j’ai encore un peu de stock, un rouleau d’élastique est partie rejoindre une couturière (une vraie, pas comme moi ) qui va ainsi pouvoir faire une petite 50 taine de masques en plus m’a t-elle dit.
    on fait ce qu’on peut pour aider, chapeau à toutes celles et ceux qui apportent de l’eau à ce moulin

    Répondre
    • Bonjour Cécilia,

      Peut être que ces personnes ont une machine industrielle ?
      Moi j’ai tout cousu avec ma machine à coudre (machine dite familiale) donc forcément ça prend déjà plus de temps… et en plus j’ai surjeté avec la machine à coudre. (j’ai un point surjet sur la machine).

      Surjeter avec la machine à coudre ça prend plus de temps que de le faire à la surjeteuse (mais là, j’avais vraiment pas assez de fil pour utiliser ma surjeteuse).
      Déjà avec ma machine à coudre, je suis limite…
      (Les finitions sont moins « jolies » avec le point surjeté avec la machine, mais bon c’est solide, ça tient… j’ai déjà lavé un masque plusieurs fois, j’ai pas de problème.)
      Je trouve que c’est déjà bien de faire des masques pour son entourage proche (chacune aide à sa manière… en faisant quelques masques… en donnant des fournitures etc).
      Bravo pour votre implication !

      Répondre
  18. Bonsoir. A la suite de ton information j’avais contacté Boloduc mais je n’ai pas eu de retour. Je pense qu’effectivement ils ont été débordés par les multiples candidatures et l’importance de la logistique.

    Une petite précision quant au masque que tu présentes (c’est ce que je fais mais avec 3 plis – norme Afnor). L’élastique se porte croise c’est-à-dire la partie supérieure descend sur la nuque et celui du bas va sur le haut du crâne tout au moins plus haut que les oreilles.

    Bon courage àtoi.

    Cordialement,

    Claudine

    Répondre
    • Bonjour Claudine,

      Oui le masque de l’Afnor se porte croisé (je montre ça dans la vidéo justement ou 1 des élastiques remonte plus haut sur le crâne).
      J’avoue que je ne sais pas si c’est très utile ou pas ? (je pense que ça doit dépendre de la morphologie du crâne de chacun).
      Pour mes masques personnels je vais les faire sans croiser sur le crâne (car je trouve qu’il m’englobe déjà bien le visage et surtout ça fait économiser aussi de la longueur d’élastique).
      Mais je pense que c’est à tester selon chacun (et aussi comment on se sent mieux avec soit l’élastique derrière les oreilles, soit derrière la tête, soit sur le haut du crane).
      Je me demande même si je ne vais pas en faire 1 ou 2 à passer juste derrière les oreilles (peut être plus pratique à mettre/enlever), mais par contre pas pour être porté longtemps. Bref le masque à mettre peut être juste quelques minutes ?
      (Je porte déjà des lunettes et quelque fois je suis sensible derrière les oreilles alors je ne me vois pas porter un masque avec des élastiques passant là pendant plusieurs heures).

      Pour le nombre de plis (3 plis), j’avoue ne pas avoir fait attention… il faudrait que je m’en fasse 1 pour voir comment le masque se plaque sur mon visage (peut être que cela ira mieux aussi à mon mari…).
      A tester :-)

      Répondre
  19. Je suis fière d’avoir répondu à l’appel de notre maire qui demandait des bénévoles pour faire des masques.

    J’en ai fabriqué près de 300 et… vous ne me croirez pas mais lorsque j’ai du sortir j’avais oublié de m’en faire un ! Heureusement mon opticien chez qui je me rendais a pu m’en fournir un chirurgicale… mdr ;-)

    Répondre
    • ahhhhh Manon, j’ai eu (presque) le même problème ! :-D
      J’ai cousu tout un tas de masques pour d’autres et finalement quand mes filles m’en ont demandé… et bien je n’en avais pas.
      Là je suis entrain d’en coudre pour elle (entre 2 cartons).
      (J’ai gardé juste 1 machine à coudre sous la main et le tissu pour les masques…)

      Répondre

Laisser un commentaire