patron-jupe-de-base

Jupe de base, jupe crayon

Cela fait maintenant depuis quelques mois déjà que l’idée de faire mes propres patrons me trotte dans la tête.

J’ai enfin pris un peu de temps pour moi et me voilà lancé dans la grande aventure du modélisme et de la coupe à plat…

 

Le patron de la jupe de base

La jupe de base est comme son nom l’indique une “base” de travail. Ce gabarit vous servira ensuite dans de nombreuses transformations (et vous pourrez ainsi faire des jupes culottes, d’autres jupes etc.)

Je me suis achetée la méthode « La coupe à plat » par Jacqueline Chiappetta.

Cette méthode me permettra de travailler mes patrons de base et ensuite de me lancer dans les transformations également.

Attention ! Il faut déjà savoir coudre pour se lancer la dedans (car ce manuel n’explique pas ensuite comment assembler vos patrons).

Je vous parle plus longuement de ce livre ici (j’ai du en faire un article à part tellement ce livre est énorme et regorge d’informations ! ).

Revenons à la jupe de base. Il parait qu’il convient de commencer par la jupe de base (le patron le plus “facile” à faire…).

 

Prendre ses mesures

Pour la jupe de base vous n’aurez besoin que de quelques mesures (taille, bassin…). Je vous conseille cependant de commencer par prendre toutes les mesures de votre corps . Il y a 25 mesures à prendre sur tout le corps. Faites vous aider par quelqu’un car seul c’est impossible.

Mon mari m’a ainsi mesuré pendant près de 30 minutes. Une bonne partie de rigolade en perspective !

Dans cette méthode vous trouverez également un tableau indiquant les différentes tailles françaises (du 34 au 48).

Lors de la mesure, on prend juste un peu peur car on se rend compte que tout est “disproportionné (une taille 42 avec des hanches taille 38 etc). On ne panique pas, on continue. Le ‘sur mesure’ à l’avantage de faire ensuite un vêtement parfaitement ajusté et de mettre la silhouette en valeur…

Dessiner la jupe de base

Une fois les mesures faites, il ne vous reste plus qu’à lire le “cours” pour dessiner la jupe de base (prévoyez un tube d’aspirine…).

J’ai tracé mon dessin sur un carton comme conseillé dans la méthode :

patron jupe de base chiapetta

Dans cette méthode rien n’est compliqué finalement… mais rien n’est simple non plus !

Une fois qu’on a enfin fini, on trouve ça finalement ‘facile’… mais c’est sans compter les heures passées dessus pour comprendre !

Une fois mon tracé fini, j’ai ensuite pu décalquer mon patron de base ! Pour ce premier essai j’ai décidé de me faire une jupe courte !

creation patron jupe de base

Le patron est décalqué… il me reste à “finir” maintenant le haut de la taille.

En effet, le patron une fois décalqué va permettre de plier le papier au niveau des pinces (comme si on allait coudre la pince) et donc de bien dessiner le patron. Vous remarquerez aussi qu’on abaisse également la hauteur de la taille de chaque côté du patron) :

pince jupe de base devant

La partie en bleu sera à découper sur le patron du devant…

tout comme sur celui du dos :

pince jupe de base dos

 

Réalisation de ma toile et essayage

Je passe maintenant à la réalisation de ma toile (sorte de “brouillon” qui me permettra de voir ce qui va … ou pas sur mon patron et de faire les modifications en conséquences).

J’ai volontairement pris un tissu ‘premier prix’ et j’ai carrément dessiné dessus au marqueur mes repères pour bien voir si tout était bon ou pas.

Voilà le résultat :

patron jupe de base

Jupe de base –courte-  devant

jupe de base chiapetta

Jupe de base – courte- de profil

jupe de base coupe a plat

Jupe de base – courte- dos

L’ouverture dans le dos est ‘normale’ car elle est prévue pour une fermeture à glissière (le but n’était pas de réaliser la fermeture dans cet ‘exercice’ mais de voir si le patron réalisé était juste ou non !).

Mes modifications sur la jupe de base

Je vais rallonger sa longueur. La jupe finie se termine normalement au trait que l’on voit sur le dos (ensuite c’est ma valeur couture qu’on voit). Je vais donc rallonger ma jupe afin de lui donner cette taille finie… donc je vais ajouter 2,5 cm pour mon ourlet.

Je vais ajouter une fente d’aisance pour la marche. Ce  qui est bien quand on fait une toile c’est qu’on peut apporter les modifications dessus (c’est le but me direz vous !). J’ai donc ouvert ma couture dans le dos, au niveau du bas de ma jupe (11 cm tout de même !) afin d’avoir une certaine aisance pour la marche.

J’ai hâte de réaliser cette jupe avec un joli tissu ! Elle me va vraiment très bien (c’est la première fois que je me sens aussi bien dans un vêtement !Le ‘sur mesure’ c’est vraiment quelque chose d’appréciable !).

A découvrir :

Ma première jupe crayon sur mesure !

Le livre de couture : la coupe à plat pour femme

M6 Cousu main : défi jupe droite

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

7 réflexions au sujet de “Jupe de base, jupe crayon”

  1. Bonjour votre blog me plait beaucoup ,mais comment vous suivre …..
    Pas d inscription à la new?
    Merci pour votre réponse amicalement
    Marjathe

    • Bonjour,
      Merci pour votre commentaire :-)
      Effectivement pour le moment je n’ai pas mis de newsletter, mais je vais y réfléchir…
      Bonne journée

  2. Coucou c’est Claudine des fafs,
    Bravo! Pour ton blog et la réalisation de ta jupe, tu aurais pu participer au concourt, tu n’aurai pas était éliminée!!!
    J’ai suivi l’émission, je n’aime pas la présentatrice, elle m’énerve!!!
    Amitié.

    • Coucou Claudine !
      Merci pour tes commentaires :-)
      Oui c’est vrai qu’avec cette animatrice il n’y a pas de demi mesure soit on l’adore soit elle tape sur le système.

  3. Bonjour, je voudrais suivre les explications complètes pour me faire une jupe simple et aussi une robe à bretelle larges simples, et une roble toute droite avec petites manches tombanbant sur les épaules . Merci

  4. Bonjour je suis débutante ça fait 3 fois que j’essaie de faire une jupe avec des pans mais je n’arrive pas à faire ma bonne taille il est toujours trop large alors déjà que je suis ronde vous imaginez le résultat

    • Bonjour Anne Marie,
      je ne sais pas quel est votre niveau en couture, donc si vous êtes encore « grande débutante » le mieux reste quand même d’acheter des patrons déjà tout fait pour bien comprendre toutes les subtilités d’un patron avant de se lancer dans la création de son propre patron.
      Si vous n’êtes plus une grande débutante, est-ce que vous utilisez un livre de patronage pour vous aider ?
      Je parle ici justement du livre « la couple à plat N°1 pour Dame » : https://www.blog-couture-facile.fr/coupe-a-plat-pour-dame/
      Si vous n’avez pas ce genre de livre je vous conseille d’investir (mais lisez bien avant l’article que j’ai écris sur ce livre, car faire un patron nécessite des tracés et des calculs… donc si on est un peu fâché avec les maths, ça peut être compliqué)

Laisser un commentaire