Bonne annee couture

Mon absence ces dernières semaines ?

Cela fait plusieurs semaines que vous n’avez pas eu de messages, ni d’articles de ma part sur le blog. J’aimerai tout d’abord m’excuser de cette absence et remercier aussi les personnes qui m’ont écrit en privé pour avoir de mes nouvelles. Je profite donc de mon blog, pour répondre à tout le monde :

Je vais bien, mais pour tout vous dire j’ai fini cette année très fatiguée… moralement ! Je vous ai d’ailleurs préparé une vidéo pour vous expliquer un peu tout ça :

Je vous remercie encore pour votre soutien et votre fidélité à mon blog de couture.

A très vite !

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

24 réflexions au sujet de “Mon absence ces dernières semaines ?”

  1. La famille est le plus important, si vous ne pouvez pas écrire un article un jour, vous le ferez plus tard.
    Il faut arrêter de se prendre la tête pour des choses qui ne sont pas essentielles.
    Il faut penser à vous et à vos proches ensuite si vous allez bien tout votre travail se fera bien plus facilement et tout ira mieux.
    On veut tout mener à bout de bras, sans rien omettre, mais enfin qui va en pâtir? C’est vous !
    Se battre contre l’administration est épuisant, surtout quand ça touche son enfant, je connais aussi…
    Mais en fin de compte on y arrive avec de la patience(beaucoup de patience…).
    Nos enfant sont ce qu’on a de plus cher, mais ils ont aussi de nombreuses ressources dont on ne se doute pas et en fin de compte ils savent bien aussi gérer pas mal de soucis.
    Bon courage, reprenez le moral et la forme physique, pensez un peu à vous!
    Bonne année

    Répondre
    • Merci Anne,
      Oui vous avez raison : il faut arrêter de se prendre la tête pour des choses qui ne sont pas essentielles.
      Mais c’est affreux, à quel point l’administration peut nous mettre dans tous nos états et cela va ensuite se répercuter sur mon quotidien (je dois apprendre à me détacher de tout cela, mais pas facile…).
      J’en arrive à avoir mal au ventre lorsque je dois remplir ces dossiers MPDH (alors que je sais comment les remplir, là n’est pas le problème… mais ça me met dans un état de stress énorme car je sais d’avance qu’il va y avoir un problème).
      Et, il y a toujours quelque chose qui ne va pas (une fois ils ont perdu tout mon dossier alors que je leur avais déposé le dossier… en main propre !). J’ai du tout refaire… Sans compter la fois où ils ont mis 2 ans à me répondre à l’envoi d’une carte d’invalidité car à chaque fois ils oubliaient d’en parler en commission ! (c’était pas faute à chaque fois d’en refaire la demande…)
      A chaque fois il y a autre chose… Donc là, moi, clairement… je n’arrive plus à gérer mon stress face à tout ça.

      Répondre
  2. Tous mes voeux vous accompagnent Jennifer.Que cette nouvelle année vous soit douce et prospère. Prenez le temps de bien récupérer et à bientôt en ligne.

    Répondre
  3. Bonjour Jennifer, je suis si heureuse d’avoir enfin de vos nouvelles! Je commençais à m’inquiéter…Tout d’abord, je vous souhaite une bonne et belle année 2020. Qu’elle vous apporte chaque jour plein de petits bonheurs et qu’elle vous garde en bonne santé.
    Pour la reprise couture, je suis confiante, c’est une très bonne thérapie lorsque tout se bouscule autour de nous! Faites-vous plaisir avec votre petite poupée « Bleuette » et n’oubliez pas, Jennifer, que tous vos blogueurs (es) sont là pour vous soutenir.
    Plein de bonnes choses et à très vite.

    Répondre
    • Bonjour Marie-Thérèse, merci pour votre message si gentil.
      Oui la couture est une bonne thérapie… je me suis d’ailleurs remise un peu à la couture cet après-midi (tout en douceur…).
      Je suis en train de réaliser une chemise de nuit pour Bleuette (à partir d’un patron, issu d’un ancien magazine « La semaine de Suzette » )
      Quel dommage que ce genre de magazine n’existe plus de nos jours (même si c’était pour les enfants…)

      Répondre
  4. Bonjour Jennifer, je vous présente mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année qui commence. Votre témoignage a pour moi une raisonnance particulière car je suis passée par le même chemin avec mon fils lorsque nous avons découvert qu’il avait un cancer en octobre 2014 alors qu’il venait d’avoir 16ans. Il s’en est suivi une année cahotique entre hospitalisations, chimios et rééducation pendant laquelle en tant que maman j’ai été sur tous les fronts. Pendant toute cette période, dans le « feu de l’action » je n’ai pas eu le temps (ni ne l’ai pris d’ailleurs – et c’est bien là le problème !!) de souffler, jusqu’à la rupture qui c’est manifestée, pour moi,1 an plus tard, par l’apparition d’une fibromyalguie. Alors si je peux me permettre, essayez de prendre du temps pour vous et de vous préserver, c’est très important pour vous … et pour votre enfant qui a besoin d’une maman au top ! Bien cordialement

    Répondre
    • Bonjour Isabelle et merci pour ce témoignage. Mon garçon n’a pas eu de cancer (mais a eu des traitements qu’on donne en chimio également). J’imagine très bien le stress que vous avez vécu entre les hospitalisations, les chimios et la rééducation.
      Mon garçon est tombé malade il avait 8 ans. Aujourd’hui il en a 18… et il est toujours malade car il a une maladie rare qui s’est déclenchée quand il était enfant. (Maladie qui attaque pas mal de choses…).
      Ces 12 derniers mois ont été très pénible d’un point de vu administratif (franchement je n’en peux plus de faire et refaire constamment, et ça chaque année les dossiers MDPH ! Comme si sa maladie allait partir par miracle…).
      Mais le pire cette année, c’est qu’on me refuse toutes les aides que j’ai demandé sous prétexte que je ne remplissais pas les conditions (alors que je les remplis). J’ai du me battre pour finalement tout obtenir (ouf… mais quand même ! Combien de personne abandonnerons en cours de route ? J’ai d’ailleurs failli tout laisser tomber au niveau de son dossier tellement j’en avais ras le bol).

      Répondre
  5. Bonjour j’aurai pu écrire le mot qu’Anne ..
    Oui pensez à vous , il y a des choses plus essentielles …
    Surtout prenez le temps de vous remettre , ça c’est ESSENTIEL pour avancer …
    Courage et bons voeux pour 2020

    Répondre
  6. Bonjour Jennifer
    Je vous souhaite une belle et douce année 2020. Je comprends ce que vous vivez actuellement ayant une fille qui a des problèmes de santé depuis la dernière année de ses études et malheureusement, elle rencontre régulièrement des problèmes dans sa vie professionnelle. C’est effectivement usant pour le moral des parents qui souhaiteraient que tout se passe bien pour leurs enfants. Ce n’est pas toujours évident de prendre du recul. Reposez vous bien et prenez votre temps pour revenir en forme. Bises
    Viviane

    Répondre
    • Bonjour et Merci Viviane.
      Concernant le travail, il faut ensuite faire des demandes de RQTH (reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé). Cela permet aux personnes handicapées et/ou malade de pouvoir bénéficier d’aménagement sur le lieux de travail.
      J’ai du faire ça aussi comme demande pour mon fils car lors des études supérieures il y a des stages professionnels à faire absolument. (Donc c’est aussi à mettre en place).
      Le pire dans tout ça, c’est quand même la MDPH ! Je fais des demandes d’aide (renouvellement), on me répond que j’ai le droit à rien car je ne rentre pas dans les cases (alors que si je rentre parfaitement dans les petites cases).
      Donc j’écris pour leur dire. Ils me répondent que non : j’ai le droit à rien.
      Le dossier repasse ensuite en commission. On me répond à nouveau que j’ai droit à rien.
      Je continue en refaisant « appel » !
      Et là je reçois la réponse comme quoi j’ai finalement j’ai droit à tout !
      Bref on passe donc de « je n’ai le droit à rien », à « j’ai droit à tout » (tout ça pour un même dossier, juste parce que je suis tenace et que je ne lâche rien)… Mais qu’est-ce que ça épuise !
      Et faut se battre comme ça pour chaque demande. Franchement c’est insupportable.

      Répondre
  7. Merci de vos voeux, et de vous confier à nous
    Belle année 2020 à vous et vos proches, en espérant que les problèmes trouvent une solution et vous permettent d’être plus sereine.
    Prenez soin de vous, nous comprenons évidemment vos tracas et vos silences, la famille passe avant tout, c’est normal…

    Répondre
  8. Bonjour Jennifer,
    Je vous envoie « tout le bonheur du monde » pour 2020, la couture, le blog tout peut attendre
    mais effectivement, il faut prendre soin de soi en premier pour que le « reste » suive.

    Amicalement à vous et vos proches.

    Ghyslaine

    Répondre
  9. Très belle année.
    Les difficultés surmontées devraient toujours nous permettre d’en tirer du positif……
    Je te souhaite de le percevoir et qu’il soit à la hauteur de ce que tu as du éprouver…..
    Merci pour tout et à nouveau très belle année et plein de bonheur avec tes enfants!

    Répondre
  10. Bonjour Jennyfer , je vous souhaite un bon rétablissement et de vous reposez. revenez nous en forme , vous êtes de bon conseil et pétillante, bise Angélique.

    Répondre

Laisser un commentaire