poupee bleuette

Bleuette

Bleuette est le nom d’une ancienne poupée.

Peut-être avez-vous déjà entendu parler des poupées Bleuette ?

bleuette

Bleuette est née le 2 février 1905, disons plutôt que c’est le magazine « La semaine de Suzette » qui a rendu célèbre cette poupée.

Cette poupée était offerte avec le magazine pour chaque abonnement. Cette opération commerciale était limitée dans le temps (seulement pour les abonnements lors de la sortie des premiers numéros du magazine). Par la suite cette poupée a été vendue à part.

Bleuette mesure 27 cm (elle changera également de taille à partir de 1933 pour mesurer 29 cm. Si vous souhaitez en savoir plus sur ces détails, je vous invite à lire la page Wikipédia concernant cette poupée.

semaine de Suzette 1939

Voici un exemplaire du magazine que je possède (photo ci-dessus). Il s’agit du numéro 11 (35ème année) 9 février 1939.

Vous pouvez acheter facilement ces anciens magazines sur Ebay pour quelques euros.

Le magazine « La semaine de Suzette » a été édité jusqu’au 25 aout 1960… soit pendant 55 ans !

Ce magazine était destiné aux jeunes filles. Il était publié chaque semaine et contenait des histoires, des jeux, des conseils pratiques, des bandes dessinées (c’est d’ailleurs dans ce magazine que Bécassine fait son apparition pour la toute première fois !).

Quelques extraits du magazine :

becassine
extrait histoire semaine de suzette

Les histoires étaient plutôt longues avec un langage soutenu.

Mais ce magazine comportait également des patrons pour habiller Bleuette. C’était l’occasion pour les jeunes filles de perfectionner leur apprentissage de la couture.

trousseau de bleuette chemise de nuit

Bien évidemment les jeunes filles étaient très certainement aidées et conseillées dans cet apprentissage car les seules explications du magazine n’auraient pas été suffisantes.

Bleuette et sa famille

La famille de Bleuette va également s’agrandir.

En 1926 on découvre ‘Benjamine‘ la petite soeur de Bleuette qui mesure également 27 cm (cette poupée n’aura pas beaucoup de succès). En 1928, Bambino (27 cm), le petit frère de Bleuette qui sera présent jusqu’en 1960 soit pendant 32 ans ! Puis enfin en 1955, Rosette (35 cm) la grande soeur de Bleuette fera son apparition.

rosette bambino benjamine

De gauche à droite : Benjamine, Bambino et Rosette. Je ne possède pas ces poupées (les photos proviennent du site ‘Georgette Bravot’ dont je vais vous parler juste après).

Aujourd’hui bien évidemment ces poupées se vendent vraiment très cher et je n’ai pas voulu investir de l’argent la dedans. Je me suis donc rabattue sur une reproduction (qui coute donc bien moins cher qu’une vraie, mais qui représente quand même un certain budget !).

C’est d’ailleurs aussi la raison pour laquelle je l’ai achetée nue ! (vous pouvez cependant acheter une poupée habillée, mais cela vous coutera un peu plus cher).

Je me suis donc tournée vers la Société Georgette Bravot (3 générations successives depuis 1947…) pour acheter une reproduction de ma Bleuette. Cette société est représentée aujourd’hui par Sylvie Bravot qui dirige seule cette entreprise.

Vous trouverez sur sa boutique en ligne, des reproductions de poupée dont Bleuette, Bambino, Benjamine et Rosette. De quoi reconstituer toute la famille.

Toutes les reproductions sont signées. On retrouve sur la tête : les initiales ‘GB’ ainsi que l’année de fabrication. Ma poupée a été fabriquée en 2019. Et sur le corps la signature GB est quant à elle gravée.

Vous trouverez également de quoi habiller vos poupées (des chapeaux, des robes, des chaussures…)

accessoires bleuette

Les chaussures et le chapeau m’ont été offerts par ma fille . Le petit sac contient un joli clin d’oeil : un journal miniature de la semaine de Suzette. Tous ces objets sont faits main et vendus sur le site ‘Georgette Bravot’.

chapeau chaussures bleuette

C’est juste magnifique !

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

11 réflexions au sujet de “Bleuette”

  1. Merci Jennifer,
    La lecture de votre blog est toujours un bon moment de plaisir qui donne des idées et l’envie de créer de nouvelles choses.
    J’ai découvert les poupées Bleuette.

    Répondre
    • Merci beaucoup Edith.
      Il y a effectivement tellement de choses à découvrir. Et les commentaires, apportés par les lecteurs de mon blog à mes articles, me donnent aussi beaucoup d’autres choses à découvrir.
      Par exemple Pamina, me parlait en commentaire du magazine de Lisette avec sa poupée du même nom.
      Donc c’était une autre poupée, comme Bleuette, qui avait elle aussi son magazine.
      Je trouve tout cela fort passionnant.

      Répondre
  2. Bonjour Jennifer
    Je connais bien Bleuette car ma mère était abonnée à La semaine de Suzette dans les années 30 et elle a gardé plusieurs années de numéros que j’ai à mon tour conservés.
    Si vous êtes intéressée pour avoir des scan des patrons que je pourrai trouver je vous les enverrai avec plaisir. Mais c’est vrai que le niveau des « petites filles » était sacrément élevé!!!
    Votre Bleuette est très belle.
    Il existe en lecture en pdf une étude de la Semaine de Suzette et de la façon dont ce magazine, à sa façon, c’est à dire très progressive, était assez « en avance » sur l’éducation des filles de l’époque. Et c’est vraiment intéressant à lire.
    Bon week-end.
    Annie

    Répondre
    • Bonjour Annie,
      Je vais aller lire ce PDF qui a l’air très instructif ! (je l’ajouterai ensuite à mon article car ça peut intéresser d’autres personnes également).
      Merci pour votre proposition de patron. Je viens de commander une vingtaine de journaux (La semaine de Suzette) à une personne qui tient une boutique de poupée (et qui doit malheureusement fermer sa boutique).
      Je vais déjà regarder de plus près tous ces magazines et je pense que j’aurai déjà de quoi faire.
      Encore merci,
      Jennifer

      Répondre
  3. Bonjour Jennifer

    J’ai toute une collection de Lisette de 1922, dans laquelle figurent des vêtements à coudre pour la poupée Lisette,..et comme je suis une fan de Bécassine,( je les ai tous) – Bleuette était la poupée préférée de Loulotte, dont elle était la nourrice.
    les vêtements présentés sont bien sûrs très démodés, et, ne paraissent pas si faciles que ça à réaliser à notre époque. Comme Annie je prends plaisir à relire parfois quelques pages. quelle époque ! les filles ne devaient s’intéresser qu’à la couture, la broderie, un peu de cuisine facile…mais surtout pas aux jeux de garçons..
    merci pour votre article un regard oublié des us et coutumes de l’après-guerre..instructif et inimaginable pour celles qui tomberaient aujourd’hui sur ces lignes écrites il y a un siècle..
    Pamina

    Répondre
    • Bonjour Pamina,
      Merci pour toutes ces informations ! Je ne connais pas le magazine de Lisette ainsi que la poupée du même nom.
      Je vais regarder ça de plus près.
      Je trouve tout cela vraiment fascinant ! C’est incroyable tout le contenu qu’il pouvait y avoir à cette époque (avec, effectivement, les filles d’un côté et les garçons de l’autre…).
      Jennifer

      Répondre
  4. Je connais bien Bleuette parce que j’ai un gros livre relié contenant les numéros de La semaine de Suzette d au moins une année (années 30, appartenait à ma maman)
    Ensuite je me suis procuré sur eBay d autres reliures d années antérieures mais aussi postérieures aux années 30.
    Effectivement il y a beaucoup de patrons et explications de vêtements de poupée. J’ai d ailleurs réalisé une robe +tablier de 1905 pour l une de mes poupées Bella.

    Répondre
    • C’est vraiment génial d’avoir pu récupérer ce gros livre relié et ensuite de continuer à récupérer d’autres reliures.
      Est-ce que votre maman avait une poupée Bleuette également ?
      Et concernant la poupée Bella, vous avez donc pris les patrons de Bleuette pour lui faire ces vêtements ?

      Répondre
      • Non, ma maman n’avait pas de poupée Bleuette. En revanche elle avait un poupon en celluloÏd (on appelait les poupons « baigneurs » dans le temps) que j’ai récupéré: il a donc environ 90 ans ! :-)
        Pour la robe 1907, les pièces du patron étaient un peu trop petites pour ma poupée Bella, donc je les ai adaptées. Dommage qu’on ne puisse pas mettre ici de photos, je vous en aurais envoyé une.

        Répondre
        • ah oui je vois bien le genre de poupée.
          Je ne sais pas dans quel état est votre baigneur, mais apparemment le celluloïd vieillit mal (il devient cassant), ce qui est bien dommage d’ailleurs.
          Pour les photos vous pouvez cliquer sur contact (en haut à droite du blog) et juste avant la « boite de dialogue » pour écrire le message, vous avez mon adresse mail qui est écrit en toute lettre.
          Il vous suffit de la recopier pour m’envoyer un message avec votre messagerie.

          Répondre

Laisser un commentaire