Vous êtes ici
Accueil > Cours / Tutos / DIY > Tutos / DIY > Tuto 1/4 : Création d’une peluche Pokémon Smogo

Tuto 1/4 : Création d’une peluche Pokémon Smogo

Mon fils m’a demandé de lui réaliser des peluches Pokémon.

 

J’ai une liste de peluches Pokémon à réaliser pour mon garçon et elle est loin d’être petite ! (Au secours !). Je lui ai donc demandé de commencer par une forme simple (histoire de voir venir les difficultés au fur et à mesure…). Il a donc choisi  Smogo :

pokemon-smogo

 

Et là… j’ai posé la question fatidique : “Mais il mesure combien ?”  (Et oui, quelle taille donner à quelque chose qui n’existe pas en vrai…)

Qu’est-ce que je n’avais pas dit ! Car en fait, vous ne le savez certainement pas, mais les Pokémons ont leur wikipédia (cela s’appelle Poképédia ) et tout, absolument tout, est référencé sur ces petites bêtes là… dont leur taille justement.

 

Voilà un extrait de la fiche de Smogo :

fiche-pokemon-smogo

 

Je découvre donc que cette petite bête, fait en fait : 60 cm !

Première réaction à chaud, je me dis que je vais faire les Pokémons à l’échelle 1/2. Smogo fera donc 30 cm. C’est énorme oui, mais sur le coup j’ai cru (à tort) que les autres Pokémons étaient… plus petits ! J’avais tort car mon fils m’alerte tout de suite qu’en fait, Smogo est un petit Pokémon ! Gloups c’est donc l’inverse… Je commence à regarder la taille des autres Pokémons sur la base de données : 3,6 m… 3 mètres, 1,80 mètres…. ! Oups non cela ne va pas pour mon échelle.

Finalement  nous partons pour une échelle 1/4 (ce qui est déjà grand quand je vais m’attaquer au Pokémon de plus de 3 mètres ! ). Smogo aura donc une taille définitive de 15 cm. J’aime bien l’idée cependant de garder la même échelle entre les futurs peluches. (Bon je tiens à préciser que je ne vais pas me lancer dans une grande production, car j’ai aussi mes envies couture à satisfaire également Sourire )

 

Une fois l’échelle définie, je suis partie à la recherche du tissu…

 

Après réflexion je me suis dit que j’allais prendre un velours de coton (ou autre tissu approchant…). J’ai fait le tour des sites de tissu, et soit je ne trouvais rien du tout, soit il y avait du velours de coton (vraiment très bien pour des peluches) mais il y a avait seulement quelques couleurs (et bien évidemment pas celles dont j’avais besoin).

Et j’ai trouvé finalement mon bonheur  sur Buttinette. J’ai donc voulu commander du “tissu velours Nicky” (du violet, du rouge pour la bouche et du blanc pour les yeux), mais je me suis posée la question  du métrage à commander.

tissus-velour-nicky

 

Pour une “boule” de 15 cm de diamètre, à mon avis 50 cm de tissu doit largement suffire… (voir même pour en faire deux si ce n’est pas plus ! ).

Cependant je me suis quand même posée la question à savoir : Et si je faisais une boule de 30 cm de diamètre (ou 45, ou 20…) combien exactement j’aurai besoin de tissu et surtout, comment produire une boule “parfaite” ? Mon envie est donc réaliser le bon patron également en fonction du diamètre de ma boule.

 

J’ai aussi pris (toujours chez Buttinette)  des flocons de rembourrage “soft flocks” :

flocons-de-rembourrage-pour-peluche

J’ai choisi de prendre le paquet de 500 g, histoire d’en avoir assez pour faire plusieurs peluches…

 

La réalisation du patron

Après avoir trouvé (a priori) les bons tissus, je vais donc désormais pouvoir attaquer le patron.

 

Après une recherche sur internet (merci à celles et ceux qui ont cherché avec moi), j’ai vu qu’il fallait découper sa sphère en fuseau (ça on le sait tous… c’est le principe des globes terrestre justement qui sont découpés en fuseaux et collés sur une mappemonde). Mais j’ai découvert aussi qu’en fonction de la taille de sa sphère, qu’il faut réaliser plus ou moins de fuseaux (imaginez si vous souhaitez faire une balle en tissu de 15 cm avec seulement 2 fuseaux, la sphère n’aurait pas une belle régularité, et ne serait pas bien ronde).

Bref tout cela… se calcule donc !

Idem pour la hauteur de ma sphère : si je veux une sphère d’un diamètre de 15 cm, je vais donc devoir calculer la hauteur de mon fuseau !

 

Et pour calculer et donc dessiner son fuseau on utilise cette fonction-là :     X=(Cos(Y/R)xRxPi)/ N     (oui ça fait peur !)

(N est le nombre de fuseau qu’on va utiliser et R le rayon de notre sphère).

 

Suite Partie 2 :  DIY TUTO Peluche Pokémon

 

 

Je vous dis ‘à très vite’ pour la suite de ce tuto !

N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour être tenu informé des derniers articles sur mon blog Clignement d'œil

Articles similaires
13 commentaires pour “Tuto 1/4 : Création d’une peluche Pokémon Smogo
  1. Quel courage, en plus des Pokémon il y en a une tripotée ! Et même si je ne suis pas particulièrement la cible visé par ces petites bêtes j’ai très envie de voir le résultat final :D

    1. Oui il y a beaucoup de Pokémons ! (ma fille me souffle : « 700 » et me demande du coup si je veux tous les faire ? mdr)… euh… non !
      Je reçois demain les tissus de Buttinette (j’ai eu la notification dans ma boite mail aujourd’hui). J’ai hâte de voir ces tissus et j’espère qu’ils auront l’aspect « peluche » comme je le souhaite.

  2. Ah, ça me rappelle, les calculs d’angles et de rayons pour une housse de djembé, où j’avais confondu diamètre et rayon et m’étais retrouvée avec un patron immense !
    Bonne chance, ce n’est pas facile d’obtenir un bel arrondi, il faut bien doser le rembourrage. Les velours nicky sont ceux des pyjamas en velours, doux et très faciles à coudre, même sans surjeteuse.

    1. ah ah ! j’imagine bien le résultat !
      Alors, pour tout te dire, j’ai progressé dans la confection de mon patron et… je me suis aussi trompée ! (j’ai fait l’erreur de mélanger la hauteur du fuseau avec le diamètre… ).
      Je rédige le second article et je vous montre tout ça…

  3. Bon courage Jennifer, même les calculs j’en ai oublié les cosinus……
    J’espère que les tissus seront à la hauteur de tes désirs, moi j’aime bien toucher les tissus avant des les acheter donc je fais les magasins.
    Merci pour tes conseils.

  4. Bonsoir Jennifer, quel courage! Je comprends l’amour du travail bien fait, mais je ne suis pas certaine que je serai assez téméraire pour me lancer dans de tels calculs, mdr! D’un autre côté, j’ai été « piégée » en voulant faire plaisir à ma fille, dans un registre que je ne maîtrisai pas bien, j’ai réalisé un Monopoly Harry Potter que je lui ai offert pour Noël. Je suis sûre que vous allez créer de super peluches. Bises du Sud

Laisser un commentaire

Haut