Couture facile – Apprendre à coudre à votre rythme

rideaux-de-salon

Rideaux et voilages pour mon salon

Si vous me suivez depuis plusieurs mois, vous savez que j’ai emménagé dans un nouvel appartement et que je suis donc obligée de réaliser tous mes rideaux, dont mes rideaux voilages salon.

J’ai déjà réalisé des voilages pour ma salle de bain ainsi que des voilages pour mon coin dressing (je vous mets les liens tout en bas de cet article).

Aujourd’hui je vous montre donc les rideaux et voilages pour mon salon

Petit rappel : Tous les rideaux (et voilages) ont été créés à partir de rideaux existants. J’ai donc acheté les rideaux en magasin ( 4murs pour ne pas le citer) et j’ai ensuite adapté les rideaux à mon appartement.

En effet, comme vous allez pouvoir le constater sur les photos suivantes, j’ai une très grande hauteur sous plafond et les rideaux vendus dans le commerce n’ont pas cette hauteur-là.

Rideaux et voilages bien trop courts !

Voilà donc ce que cela donne : les rideaux roses mesurent 240 cm et les voilages 250 cm. L’objectif est maintenant d’harmoniser tout cela. (Excusez-moi pour les photos à contre-jour c’est toujours difficile de prendre ce genre de photo).

hauteur sous plafond salon
rideaux beaucoup trop courts

Je pense que vous êtes d’accord avec moi pour dire que les rideaux ne peuvent rester ainsi en l’état.

Remarque : vous allez me dire que j’aurai pu acheter du tissu au mètre et coudre directement mes voilages. Oui j’aurai pu faire cela, mais je n’ai pas trouvé le tissu que je voulais au mètre. L’avantage en magasin d’ameublement c’est qu’il y a une très grande variété de rideaux et voilages différents (bien plus de choix que dans un magasin de tissu). On peut voir également le tombant du rideau et se faire un avis pour savoir si celui-ci nous convient ou pas.

De plus les œillets sont déjà fixés et si vous achetez vos rideaux en soldes cela vous reviendra bien moins cher que d’acheter tout séparément… (C’est l’occasion de faire des bonnes affaires et d’aménager votre appartement, caravane, etc à petit prix !)

Des rideaux… à la bonne hauteur.

Je vous laisse maintenant découvrir le résultat final et je vous explique ensuite comment j’ai procédé.

rideaux voilages salon haussmannien
Rideaux de salon pour un appartement de style haussmannien
mes rideaux salon haussmannien

Le résultat final me plait évidemment beaucoup, il est comme je l’avais imaginé. J’ai donc voulu créer une sorte de ligne continue que l’on retrouverait sur les voilages et les rideaux de chaque fenêtre.

Comme vous pouvez l’imaginer cela demande de la précision et de la rigueur. Il faut couper chaque rideau et voilage à la même hauteur. Pas question de se tromper de plusieurs centimètres, car la ligne obtenue ne serait pas continue.

rideau et voilage de salon

Etant constamment à contre-jour pour faire les photos, j’avoue que j’ai bien du mal à vous montrer la bonne couleur sur les photos. Par exemple sur cette photo, mon mur apparait de couleur crème alors qu’il est blanc !

Comment j’ai procédé ?

Rideaux voilages salon : l’inspiration

rideaux 4 murs

J’ai acheté 3 rideaux roses au magasin 4 murs. Donc 1 pour chaque côté des fenêtres et le 3ème rideau que j’ai découpé… pour venir compléter la hauteur des 2 autres. J’ai ainsi pu allonger mes rideaux tout en gardant le même tissu (on aurait pu prendre un tissu d’une autre couleur pour apporter un contraste plus tranché).

D’ailleurs dans ce genre de magasin vous avez des idées d’association de couleur ou de motif à faire avec le produit que vous souhaitez acheter. Cela vous permet de voir tout de suite le résultat (et c’est bien pratique pour les personnes qui ont du mal à avoir des idées).

Les livres sur les rideaux

Je m’inspire également beaucoup de livres. Ainsi, avant de commencer à réaliser les rideaux chez moi, je me suis achetée plusieurs livres de couture sur les rideaux. J’ai ainsi pu regarder beaucoup de photos (avec des explications techniques également) et c’est comme cela que je suis arrivée à ce que j’ai créé.

Bien évidemment tout ne me plait pas dans ce que je vois, mais du coup cela me permet aussi de savoir ce que je ne veux pas (et donc d’éliminer des associations, comme par exemple : un mélange de tissu).

Ici par exemple, on voit des rideaux avec des tissus de différentes couleurs :

J’aurai ainsi pu compléter mon rideau rose avec un tissu d’une autre couleur, ou avec un tissu à motif. Ce n’est pas le choix que j’ai fait… mais ce sont toutes ces photos qui m’ont inspirée et orientée dans un choix qui me convenait.

Photos issues du livre : « Rideaux sous toutes les coutures »

Autre livre que je me suis également acheté : « rideaux et stores » où j’ai pu voir d’autres photos de rideaux bicolores, voir même un rideaux avec 3 types de tissus différents :

rideaux 2 couleurs
Photos issues du livre : « Rideaux et stores »

Comme vous pouvez le constater ces livres ne sont pas vendus très cher, car ce sont des livres d’occasions que l’on peut trouver facilement. J’ai payé plus cher en frais de port, mais j’ai eu en tout 4 livres pour un peu moins de 20 euros (donc le prix d’un livre seulement).

La touche déco sur les rideaux

Moi j’ai choisi d’ajouter ce passepoil gris sur mes rideaux de couleur rose. Cette couture (avec le passepoil) m’a permis de rajouter mon morceau de tissu afin de venir compléter la hauteur manquante de mon rideau. J’ai ainsi procédé de la même manière que pour mes voilages de salle de bain sauf que cette fois-ci au lieu de créer des bandes, j’ai simplement utilisé un passepoil pour faire la jonction entre mon rideau et mon morceau de tissu complémentaire.

Ce passepoil est vraiment de bonne qualité et de plus il s’agit d’une marque française.

Je vous invite également à fabriquer votre propre passepoil si vous le souhaitez. D’ailleurs dans l’une de mes formations de couture (module 2), je vous montre en détail comment fabriquer le passepoil (avec quels types de mèches, etc) mais aussi comment le coudre…

La fabrication du passepoil est très intéressante surtout si vous souhaitez un tissu en particulier ! Vous êtes sûr d’avoir un tissu adapté et qui ira bien avec votre projet.

Pojagi sur rideaux

Pour le voilage je n’ai pas voulu ajouter de passepoil. En effet le tissu du voilage est vraiment très léger, alors que les rideaux ont un aspect plutôt velours.

couture facon pojagi

Le passepoil sur le voilage aurait alourdi l’ensemble, mais de plus on aurait vu à travers le tissu « l’envers » du passepoil. J’ai donc décidé d’assembler mes voilages en m’inspirant d’une technique de patchwork coréenne. Cette technique s’appelle le Pojagi. Je ne sais pas si vous connaissez et si ce n’est pas le cas dites-le moi en commentaire, je pourrai ainsi faire un article à ce sujet également.

J’édite pour dire que j’ai écris cet article sur le Pojagi (lien en bas de cet article)

Le Pojagi permet de travailler les tissus en transparence. J’ai ainsi pu admirer ce type de réalisation en 2018 à la Biennale Internationale d’Art Textile, dont voici une photo que j’avais prise à l’époque :

Pour mes voilages j’avais donc envie de reprendre l’idée de cette couture transparente qui vient souligner le tissu.

assemblage voilage

Le dos et le devant se retrouvent donc de manière quasi identique grâce au pliage du tissu. Ensuite il ne reste plus qu’à coudre (trait rouge sur la photo).

La touche finale : un ourlet plombé

Pour l’ourlet du bas, j’ai réalisé un ourlet double rempli (donc tissu qui est replié 2 fois sur lui-même) dans lequel j’ai installé cette tresse de plomb :

La tresse de plomb va alourdir le bas du rideau et c’est aussi ce qui va donner du maintien au rideau lorsqu’il est posé au sol.

tresse de plomb pour rideaux.

Vous retrouverez toutes les informations sur les ourlets, les faux ourlets etc dans ma formation de couture sur les coutures d’assemblages (Module 2).

Voilà je viens de partager avec vous mon processus créatif. J’espère que vous avez pris plaisir à découvrir le cheminement de mes idées à la création finale. Comme vous avez pu le constater je m’inspire de ce que je vois, mais aussi de différentes techniques de couture.

A découvrir

Les autre rideaux que j’ai pu réaliser pour mon appartement :

  • Pojagi (je vous parle de cet art traditionnel coréen)
Partager cet article sur :
Jennifer
Jennifer

Professeur de couture certifié Burda.

Mon diplôme de CESF (Conseillère en Economie Sociale et Familiale) m’a permis de bénéficier d’une formation de couture de 2 années pendant mes études supérieures.

Après avoir donné des cours de couture dans des centres sociaux, je forme aujourd’hui mes élèves grâce à mes formations de couture en ligne.

Vous appréciez ce blog ?

Abonnez-vous à la newsletter
Et recevez gratuitement en complément le livre :
"6 clés pour bien utiliser un patron de couture"

Qui vous aidera à   :
  - Savoir lire un patron de couture
  - A  Retrouver votre modèle sur une planche à patron
  - Comprendre un plan de coupe
  - Et bien d'autres choses...
Je m'abonne

20 réflexions au sujet de “Rideaux et voilages pour mon salon”

  1. Bonjour,
    Votre travail est magnifique, c’est très chic, l’idée va bien avec ce genre de pièce, j’adore.
    Soyez bien et encore bravo

    Répondre
  2. bravo, par expérience, il faut de la place pour coudre de telle hauteur. Le passepoil entre le rajout est une très bonne initiative, bon week end et encore bravo

    Répondre
    • Oh oui il faut effectivement de la place pour coudre de telle hauteur.
      Je m’aide beaucoup de ma grande table de salon qui me permet de bien étendre une partie de mon tissu. Lorsque cela n’est pas suffisant j’étale le tissu au sol.
      Bon week-end Josye

      Répondre
  3. J’aime beaucoup les rideaux velours avec ses finitions méticuleuses et bien que je reconnaisse la propreté et la difficulté de réalisation, je ne suis pas fan des voilages. La jonction est à mon goût trop présente avec la même matière , mais comme je le dis c’est mon goût, ce qui n’enlève rien à votre travail parfaitement fini.

    Répondre
  4. Bonsoir Jennifer, très beau travail. Effectivement je ne connais pas cette méthode de couture. Si vous pouvez nous en parler, ce serait super.Merci pour toutes ces infos, bon week-end
    Viviane

    Répondre
  5. Complètement d’accord avec Dominique: même si ce n’est pas mon style de déco, j’ai beaucoup d’admiration pour le travail et les finitions.

    Répondre
  6. Bonjour,
    J’aime bien l’effet de la couture Pojagi. C’est d’un bel effet. Un article serait intéressant. Bravo pour cette belle réalisation.
    Belle journée.
    Patricia

    Répondre
  7. Bonjour Jennifer,
    vous avez déniché une super idée pour rallonger vos rideaux et l’idée du passepoil rend très bien.
    Il est vrai que c’est un travail méticuleux si l’on veut un beau résultat et là vous avez réussi à merveille ce que vous vouliez, bravo pour tout votre travail !!!!!
    Je m’associe à la demande sur le Pojagi, merci.
    Bon Week-end.

    Répondre
    • Bonjour Vivi,
      Merci !! oui j’aime beaucoup le rendu final et ça me motive maintenant à continuer sur ma pièce suivante : ma pièce de couture ! (C’est effectivement beaucoup de travail…. le pire étant de devoir faire tous les rideaux d’un coup !). J’avance au fur et à mesure de mes idées.
      J’ai longuement hésité pour savoir ce que j’allais faire dans ma pièce de couture, mais je vais faire des rideaux façon store. En effet pour cette pièce je ne souhaite pas que mes rideaux trainent au sol (ils me généraient pour coudre notamment…).

      Pour le Pojagi je vais faire un article là-dessus car vous êtes nombreuses à me le demander. :)
      Bon week-end

      Répondre
  8. Bonjour, c’est une super idée de recyclage de rideaux et le résultat est élégant. Je serai curieuse de connaître le Pojagi. Merci pour votre article

    Répondre
  9. Bonjour Jennifer,
    En période de solde, donc , en ce moment, les éditions de saxe proposent un livre sur le POJAGI. je l’ai eu à 12 euros, ce mois ci. (les frais de port sont gratuits à partir de 15euros)

    bon plan , mais si jennifer explique tout , tout ira bien.
    je préfère la méthode coréenne (pojagi) à la méthode anglaise , qui prend plus de tissu.
    mais çà se ressemble , la couture anglaise est plus épaisse, et donc moins joli, ce sont les couture du Jean (pantalon – djin) (c’est bizarre d’écrire un prénom. )

    pour coudre à la machine, il faut tout épingler , mais à l’origine le pojagi se coud à la main ; normal , cela a été crée, avant la machine à coudre.
    par contre , j’ai pas fini mes rideaux de cuisine… pas l’habitude du pojagi, du coup , peut être que çà me motiverait , un article dessus . Merci par avance .

    Répondre
    • Bonjour Azalee,
      Je vais aller voir sur le site des éditions de saxe ! Merci :)
      Je ne suis pas du tout une spécialiste du Pojagi. C’est une technique de couture main que j’ai découvert il y a quelques années à l’occasion d’une exposition textile, mais je n’ai pas eu l’occasion de pratiquer vraiment.
      Je pense acheter un livre pour montrer/expliquer le Pojagi car moi je n’ai aucun ouvrage à montrer (à part mon unique couture sur mes rideaux ^^).
      Mais oui, il faut se motiver à finir vos rideaux de cuisine. Les rideaux ça habillent tout de suite une pièce et ça la change complètement je trouve.
      Hop hop hop… à la couture :)
      Bonne soirée

      Répondre
  10. HIHIHI ; merci pour vos encouragements ; (j’avais un ami breton, qui disait HOP HOP HOP)
    (çà m’a fait sourire , du coup !)
    alors, le livre, en effet , cette autrice, dit parler du pojagi à la machine , parce que les françaises le lui demande. j’aime quand çà va plus vite , donc je l’ai fait à la machine, avant d’avoir le livre.

    Il y a de très jolis modèles dans ce livre. (tissu pour protéger les aliments des insectes )
    pour mon rideau, si j’ai pas continué, c’est parce que c’est l’atmosphère d’une chambre ce rideau…c’est un motif dessiné par Béatrix potter (écureuils dans arbre fleurs roses)… j’hésite à mettre dans la cuisine !parce que j’ai fait un patchwork avec du liberty rose de même coloris.(capel rose )
    je vais faire autre chose avec !

    Répondre
    • Merci pour les infos sur ce livre, il me tente bien du coup :)

      Pour le choix du tissu, il m’est déjà aussi arrivé de changer de décision (tissu pas assez adapté que ce soit pour le motif, la texture du tissu etc. Il faut s’écouter car sinon vous n’allez pas aimer ce que vous allez faire. Donc effectivement… il ne reste plus qu’à choisir un autre tissu (hop hop hop ^^)
      Bonne soirée

      Répondre

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Et r
ecevez gratuitement 
"6 clés pour bien utiliser un patron de couture"

Pour :
  - Savoir lire un patron de couture
  - Retrouver votre modèle sur une planche à patron
  - Comprendre un plan de coupe
  - Et bien plus encore...
Je m'abonne 
Vous appréciez ce blog ?

Abonnez-vous à la newsletter
Et recevez gratuitement en complément le livre :
"6 clés pour bien utiliser un patron de couture"

Qui vous aidera à   :
  - Savoir lire un patron de couture
  - A  Retrouver votre modèle sur une planche à patron
  - Comprendre un plan de coupe
  - Et bien d'autres choses...
Je m'abonne
close-link
Vous appréciez ce blog ?

Abonnez-vous à la newsletter
Et recevez gratuitement en complément le livre :
"6 clés pour bien utiliser un patron de couture"

Qui vous aidera à   :
  - Savoir lire un patron de couture
  - A  Retrouver votre modèle sur une planche à patron
  - Comprendre un plan de coupe
  - Et bien d'autres choses...
Je m'abonne
close-link
Vous appréciez ce blog ?

Abonnez-vous à la newsletter
Et recevez gratuitement en complément le livre :
"6 clés pour bien utiliser un patron de couture"

Qui vous aidera à   :
  - Savoir lire un patron de couture
  - A  Retrouver votre modèle sur une planche à patron
  - Comprendre un plan de coupe
  - Et bien d'autres choses...
Je m'abonne
close-link
Abonnez-vous à la newsletter

Et r
ecevez gratuitement 
"6 clés pour bien utiliser un patron de couture"

Pour :
  - Savoir lire un patron de couture
  - Retrouver votre modèle sur une planche à patron
  - Comprendre un plan de coupe
  - Et bien plus encore...
Je m'abonne 
close-link