La couture pour petits et grands...

des rideaux sur mesure

Rideaux (presque) sur-mesure pour ma salle-de-bain

Il y a un an, j’emménageais dans mon nouvel appartement. Et qui dit nouvelle demeure, dit aussi nouveaux rideaux ! Aujourd’hui je vous montre donc les rideaux de ma salle-de-bain.

D’ailleurs si vous aussi vous devez réaliser des rideaux sur-mesure (pour votre caravane, votre habitation…) je vous invite à suivre mes explications, car je vous explique comment réaliser des rideaux (presque) sur-mesure avec de simples rideaux achetés dans le commerce !

Il s’agit d’un ancien appartement, il y a donc une grande hauteur sous plafond. J’ai d’ailleurs eu un peu de mal à prendre la hauteur totale en photo. (Je vous ai donc fait d’autres photos pour mieux apprécier cette hauteur et la problématique de rideaux achetés dans le commerce bien trop courts).

projet rideaux

Sur la photo ci-dessous, on voit mieux le sol et le plafond. En effet je me suis tenue à l’extérieur de la pièce pour avoir plus de recul, mais en contrepartie le mur de gauche gêne la visibilité. On ne peut pas tout avoir…

rideaux prolongement couture

Mon projet est donc de prolonger le rideaux pour le faire s’arrêter à quelques centimètres du sol. Dans la photo ci-dessous, le rectangle bleu représente le tissu à ajouter.

En rouge, il s’agit de bandes que je souhaite coudre sur le rideau (en formant tout simplement un pli). Ces bandes apporteront une touche ‘travaillée’ au rideau. Il y aura donc 2 bandes horizontales (et celle du bas me permettra d’ajouter le morceau de tissu manquant), et aussi 2 bandes verticales.

J’ai voulu ajouter des bandes verticales pour donner l’impression d’un « panneau ».

rideaux trop courts

Et voilà mes rideaux terminés :

La longueur est juste parfaite, comme je l’avais souhaitée ! La photo ne rend vraiment pas hommage à ces rideaux. En réalité on voit bien mieux la transparence du rideau ainsi que le « jeu » de lumière créée par les bandes. Les bandes apportent un joli contraste plus ‘foncé’…

rideaux

Et maintenant de plus près :

Ici on voit bien la bande horizontale et l’ourlet du bas. Celui-ci touche presque le sol, mais sans le toucher (je l’ai mis à environ 1,5 cm du sol). Le rideau « tombe bien » grâce au fil de plomb que j’ai ajouté dans l’ourlet (je vous explique tout ça un peu plus loin dans l’article).

bande horizontale rideaux

Et maintenant voilà l’une de mes bandes verticales (on voit mieux sur cette photo, l’effet que donne cette bande).

bande verticale rideau

Et voilà ce que cela donne au niveau du croisement des 2 bandes. On ne voit pas du tout que le tissu du bas est en fait une pièce rapportée au rideau !

rideau en panneau avec bande

Comment réaliser ces rideaux ?

J’ai acheté 3 fois le même rideau. Donc l’un des rideaux sera placé à gauche sur ma barre, l’autre à droite et enfin le troisième rideau sera découpé pour venir compléter le bas de mes 2 rideaux déjà en place.

Cette astuce vous permettra de réaliser des rideaux bien plus longs que ceux vendus dans le commerce et tout cela à un prix tout à fait raisonnable. Je ne sais pas si vous avez déjà voulu faire réaliser des rideaux sur-mesure, mais cela coute extrêmement cher ! Comptez plusieurs centaines d’euros ! Avec cette astuce, vos rideaux ne vous coûteront pas cher.

1ère étape : Je réalise la bande horizontale du haut

Je vais travailler les 2 rideaux en même temps pour toujours être sûr de faire exactement la même chose et surtout d’être à la même hauteur ! Si je venais à décaler une bande, autant dire que le résultat serait complètement raté.

pli sur rideau

Je commence par plier mon rideau vers la partie haute afin de réaliser la première bande horizontale.

Je compte simplement faire un pli que je vais ensuite surpiquer sur l’endroit. Cette étape est longue car elle nécessite d’être très précis et surtout de rester bien parallèle au « haut » du rideau, sinon votre bande ne sera pas horizontale mais légèrement en biais.

NB : J’ai mis des pinces aussi sur le côté du rideau pour être sûr de bien plier mon tissu correctement et non pas en biais.

Je couds mon pli à 2,5 cm du bord (voilà le résultat du pli cousu) :

pli sur rideaux

Il ne me reste plus qu’à surpiquer le pli :

pli surpique sur rideaux

Je vais maintenant réaliser mon second rideau de la même manière afin d’être sûr que les 2 soient totalement identiques

2ème étape : Je réalise la bande horizontale du bas

Après avoir réalisé la première bande horizontale du haut, je vais réaliser la bande horizontale du bas.

Bien évidemment je n’ai pas assez de tissu pour la réaliser car mon rideau est trop court. Je vais donc devoir couper une bande de tissu dans mon 3ème rideau. Pour rappel j’ai donc acheté un rideau supplémentaire identique aux 2 autres et ce rideau-là va me servir de « tissu ».

Au moins je suis sûr d’avoir exactement le même tissu afin de rester dans les mêmes tons et le même rendu de voilage.

Dans la photo ci-dessous, je suis donc en train de couper mon 3ème rideau. J’ai calculé la hauteur dont j’avais besoin pour venir compléter mon rideau trop court. A cela il ne faut pas oublier les marges de couture, la valeur de l’ourlet… et aussi la valeur du pli !

rideau trop court

3ème étape : Je réalise les bandes verticales

De la même manière que pour les bandes horizontales, je vais faire des bandes verticales sur mes rideaux. Je vais faire une bande verticale à gauche (sur le rideau de gauche) et une bande verticale à droite (sur le rideau de droite).

Chaque rideau n’a donc qu’une seule bande verticale (vous pouvez regarder à nouveau le schéma plus haut dans cet article qui vous montre, avec les flèches rouges, l’emplacement des bandes).

En réalisant les bandes verticales, vous allez automatiquement diminuer l’écart à un endroit entre 2 œillets (ce n’est pas grave). C’est d’ailleurs pour cela que je dis que mes rideaux sont « presque » sur-mesure. En effet l’écart entre chaque œillet de rideau est censé rester le même (ce qui ne sera pas le cas à cause de cette bande verticale).

Je vous rassure cela ne se voit pas.

4ème étape : Réalisation de l’ourlet

Il ne reste plus qu’à réaliser l’ourlet. J’ai choisi de faire un ourlet qui s’arrête presque à ras du sol. En effet, pour cette pièce je ne voulais pas un rideau qui tombe au sol, en « trainant » sur une vingtaine de centimètre.

Même si j’aime beaucoup l’effet des voilages qui « trainent » au sol, ce type de finition n’était pas du tout adapté pour ma salle de bain. En effet, j’ai juste mes machines à côté (machine à laver et sèche linge). Je ne me voyais pas marcher continuellement sur le rideau (au risque de l’abimer).

Mon coin buanderie, dans ma salle de bain :

coin buanderie

L’ourlet est un ourlet double rempli dans lequel j’ai ajouté un fil de plomb pour donner de la tenue au rideau. Je vous explique en détail tous les ourlets dans ma formation sur les coutures d’assemblage.

Concernant le fil de plomb, il en existe avec différents poids. Par exemple pour mon voilage j’ai choisi un plomb de 25 g/mètre, mais il existe aussi en 50g/m , 100 g/mètre…

Ici vous trouverez sur Amazon, la tresse de plomb que j’ai choisie.

Et voilà en détail comment est constituée la tresse de plomb (il vous reste plus qu’à l’insérer dans l’ourlet). Moi j’ai ajouté quelques points à la main de part et d’autre pour être sûr qu’elle ne bouge pas au lavage…

Les plombs seront donc plus ou moins gros en fonction de leur poids.

C’est maintenant à vous de jouer afin de réaliser vos propres rideaux !

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

23 réflexions au sujet de “Rideaux (presque) sur-mesure pour ma salle-de-bain”

  1. Bonjour Jennifer,
    Vous avez fait un très joli travail,j’aime beaucoup et j’apprécie énormément vos mails je suis (très)débutante en couture et de vous lire j’apprend énormément .
    Merci .
    Cordialement

    Répondre
  2. Moi aussi il m’arrive de me « lancer des défis  » couture de ce genre … Je viens de me coudre un jupe de danse alors que mes copines me suggéraient de l’acheter toute faite. J’ai pas spécialement fait d’économie, j’y ai passe beaucoup de temps pour la porter une heure par semaine …mais quel plaisir j’ai pris a choisir le tissu faire des toiles etc …Alors bravo Jennifer pour ce que vous faites !

    Répondre
    • Oui effectivement quelquefois il peut arriver que l’on ne fasse pas d’économie en réalisant soit même une couture.
      Cependant, le fait de coudre ses propres vêtements (ou accessoires…) permet de faire quelque chose qui nous va bien, qui tombe bien etc.

      C’est un peu comme pour la cuisine, on peut acheter une pizza industrielle à 1,50 euro (avec la moitié d’une olive dessus au milieu de la pizza sur une couche de concentré de tomate)… ou faire soi-même sa pizza pour 4 euros, mais garnie avec de vrais légumes cuisinés !
      Je pense qu’il n’y a pas photo…

      Répondre
  3. bravo pour les rideaux moi j’ai fait faire pour mon salon des rideaux sur mesure et bien bonjour la facture!!!si j’avais su avant!mais je ne regrette rien!et merci pour tous vos bons conseils.
    martine

    Répondre
  4. Bonjour Jennifer,
    Je trouve l’idée des 3 rideaux intéressantes et la fantaisie des bandes originales pour faire comme ci c’était voulu!. Bravo, le résultat est magnifique et bluffant.
    Bien des choses.
    MTB

    Répondre
  5. Bonjour,
    Je trouve votre idée parfaite.On fait des rideaux que l’on ne trouve pas chez tout le monde.
    Financièrement c’est appréciable.
    Personnellement je suis comme vous je ne fais jamais comme tout le monde et mon entourage apprécie.
    Continuez comme ça

    Répondre
  6. bonjour ,
    comme vous avez fait, c’est très bien !
    je dois aussi refaire mes rideaux de cuisine, avec deux tissus différents et çà m’inspire vraiment ! merci !
    pareil, pour trouver des voilages dans le commerce en étamine de lin par ex: il faut se lever tôt
    il faut les faire soi même ; acheter au mètre , et j’en ai trouvé en 2.80m de large : chez tissu papi ; bonne adresse à roubaix et sur le net.

    Répondre
    • Bonjour,
      Je vais aller jeter un œil sur le site tissu papi (j’ai déjà commandé des échantillons de voilage chez des grossistes, mais je n’ai pas accroché… ce n’est pas le style que je voulais donner à mes voilages). La texture et les couleurs ne me convenaient pas.
      Bref, ce n’est pas facile… (surtout quand on a des idées précises en tête)

      Répondre

Laisser un commentaire