Vous êtes ici
Accueil > Derniers articles du blog > Actus couture > Bon plan > Musée de la machine à coudre (Partie 3)

Musée de la machine à coudre (Partie 3)

J’ai été récemment visiter le musée de la machine à coudre.

J’ai donc décidé de partager cette visite avec vous. La visite du musée commence ici (partie 1). Dans cette partie je vous fais découvrir la naissance de la machine à coudre grâce à son inventeur Barthélemy Thimonnier. Je vous indique également où  se situe ce musée. Dans la partie 2, je vous présente quelques machines anciennes ainsi que leur décoration, et même une machine interdite à la vente !

Aujourd’hui nous allons voir différents types de machine à coudre.

Les premières machines à coudre électrique portable

ancienne-machine-a-coudre-portable-singer-1910

Cette machine est “dans” une valise de transport. Nous sommes alors en 1910 ! (Le système électrique et la lampe ont été rajoutés par la suite. Ils n’étaient apparemment pas présents au moment de l’achat de cette machine).

 

Une machine à coudre insolite : la machine à coudre portable électrique R 50

Cette machine à coudre électrique n’a pas de marque car elle a été entièrement conçue par M. Francis Salmin dont ce fut le rêve pendant 50 ans. D’où l’appellation “R 50” (Les capots sont des éléments d’ailes de Renault 4 !).

Je trouve cette histoire vraiment incroyable !

machine-a-coudre-R50-Francis-Salmin

Et la photo de plus près :

Francis-Salmin-Renault-4-machine-coudre-R50

Je suppose que c’est M. Salmin sur cette photo.

 

Les différentes machines à coudre

La visite du musée se poursuit avec la découverte d’un nombre incroyable de machines à coudre différentes ! On découvre la machine pour coudre les boutonnières, pour poser les boutons, pour coudre la paille, pour coudre les ourlets à points invisibles etc). Il y en a vraiment beaucoup !

 

Voici un aperçu de certaines de ces machines :

 

Tête de machine industrielle REECE, pour coudre les boutonnières :

machine-industrielle-Reece-boutonnieres

 

Tête de machine à coudre Singer, 1913, pour coudre la paille des chapeaux :

machine-a-coudre-SINGER-1913-paille-chapeaux

 

Tête de machine à coudre ADAMSON, pour poser les boutons :

Un petit diaporama pour vous montrer cette belle machine…

 

Si vous avez la chance d’aller voir ce musée, vous pourrez découvrir également un grand nombre d’autres machines !

Pour le plaisir des yeux je vous en partage encore 2 autres :

 

Machine électrique à coudre sur meuble, BROWER, pour coudre la fourrure :

machine-a-coudre-BROWER-fourrure

 

Machine à coudre sur bâti pour cordonnier, Thimonnier :

machine-a-coudre-thimonnier-bati

 

La suite de la visite est par là : visite du musée (partie 4)

Pour être tenu informé des nouveautés du blog,

inscrivez-vous à la newsletter !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Haut